BOXE: Un beau gala mais de nouvelles annulations. Dommage!

0
55

Gala du Boxing Nazairien : Une belle réunion malgré une affiche tronquée

L’affiche se promettait d’être belle. Elle a été un tantinet tronquée. Sur les trois combats professionnels prévus. Un seul est resté au programme. Celui de Brice Clavier face au Tchèque Jiri Svacina. Les aléas de la boxe comme ont dit.

On l’annonçait comme un bon espoir de la boxe professionnelle nazairienne. On va peut-être devoir revoir notre copie. Kurtis Taquet qui devait disputer le premier combat de sa carrière à la Soucoupe a déclaré forfait à la dernière minute. La cause invoquée par le boxeur ? Une dent qui menaçait de tomber ! Un désistement qui va lui valoir une sérieuse explication avec son entraineur Stéphane Cazeaux (voir les réactions ci-après).

De son côté le Vénézuélien vivant en Italie José Aguilar et qui devait être opposé au Sablais Enzo Grau a raté deux fois l’avion qui devait le mener à Saint-Nazaire. Quand çà ne veut pas çà ne veut pas !

Les glorieux aléas de la boxe comme on dit.

Reste que les quelques 700 spectateurs présents ont vu de belles choses sur le ring de la Soucoupe.

Du côté des amateurs Driss Gharroumi a livré un bon combat face à l’expérimenté Melunais Djibril Traoré. Le match nul qui a sanctionné ce combat semble assez logique. Une confrontation qui va permettre à l’international marocain du Boxing Nazairien de progresser.

Les autres amateurs nazairiens se sont montrés à leur avantage.

Chez les débutants Amine Bourras s’est imposé aux points et Thadée Lafuna par arrêt de l’arbitre (2ème reprise).

Beaux combats, également, pour les futurs professionnels (sous licence luxembourgeoise) Ibrahim Naïb et Isuf Biba.

Le malin Ibrahim Naïb (dixit son entraineur Stéphane Cazeaux) s’est imposé avant la fin de la 3ème et dernière reprise par disqualification de son adversaire. L’arbitre ayant averti par trois fois le Saint-Lois Youssouf Coulibaly.

Victoire avant la limite aussi pour Isuf Biba suite à la blessure sur coup involontaire de son adversaire (tête contre tête). Le médecin de la réunion a estimé que le Saint-Lois Jan Nouri (arcade ouverte) ne pouvait pas poursuivre le combat. Dans ce cas c’est le point-avérage au moment de l’arrêt qui est pris en compte et Isuf Biba menait largement aux points.

Pour le seul combat professionnel de la soirée Brice Clavier a fait le job. Le Tchèque Jiri Svacina était de ce bois qui ne rompt pas facilement. Il a beaucoup encaissé en étant compté qu’une seule fois à la dernière reprise. Avec plus de précision le Nazairien aurait pu terminer avant la limite. On retiendra qu’il est allé au bout des 8 reprises. Preuve qu’il est au top physiquement.

Au final malgré les désistements évoqués on a assisté à une belle soirée de boxe. En attendant mieux quand même !   

Les résultats :

Amateurs :

Cadets moins de 57 kg : Monnier (Lorient) bat Blais (Châteaubriant) aux points, Cadets moins de 70 kg : Bouras (Boxing Nazairien) bat Rieffel (Nantes PC) aux points, Juniors moins de 63,50 kg : Lafuna (Boxing Nazairien) bat Bouchet (Rocheservières) arrêt arbitre 2e reprise, Seniors moins de 75 kg : Crétois (Mayenne) bat César (Nantes PC) aux points, Seniors moins de 67 kg : Biba (Boxing Nazairien) bat Nouri (Saint-Lô) aux points, Seniors moins de 67 kg : Naïb (Boxing Nazairien) bat Coulibaly (Saint-Lô) arrêt arbitre 3e reprise, Seniors moins de 80 kg : Gharroumi (Boxing Nazairien) – Traoré (Melun) : match nul

Professionnels :

Lourd-Léger : Clavier (Boxing Nazairien) bat Svacina (République Tchèque) aux points

Les réactions :

Badre Belhaja (entraineur Driss Gharroumi) :

« Driss est forcément déçu. Il est tombé face à un boxeur pas facile à boxer. Maintenant Driss a encore une grosse marge d’évolution ».

Stéphane Cazeaux (entraineur Boxing Nazairien) :

« On va avoir une grosse discussion avec Kurtis Taquet. Cela fait dix 10 jours qu’on n’a pas de nouvelles. La dernière fois que l’ai vu il m’a dit je ne suis pas chaud. Après il a trouvé une autre excuse. Concernant sa dent qui bougeait la dentiste lui a dit que de toute façon elle allait partir. Avec un protège dents adapté il aurait pu disputer son combat.

Concernant Brice Clavier, ce qui est bien c’est qu’il ait fait 8 rounds. Il a sans doute manqué d’explosivité pour terminer le combat avant son terme. Mais il avait un adversaire chiant à boxer.

Driss Gharroumi devra davantage canaliser sa boxe. Il ne voulait pas se boxeur car il savait qu’il allait l’emmerder. Mais je lui ai dit : il faut s’adapter à toutes les boxes. Bon maintenant il n’a pas perdu et il faut le laisser murir.

Pour les autres boxeurs, je suis content car ils ont tous gagné.

Dans l’ensemble c’est une bonne soirée malgré les deux forfaits des combats professionnels »

Brice Clavier (Boxing Nazairien) :

 « C’était un adversaire difficile à boxer. J’ai manqué de précision et ce n’était pas mon meilleur combat. A domicile je veux toujours terminer plus vite. A trop vouloir bien faire, tu finis par mal faire. En plus je me sui cassé la main à la sixième reprise. En fonction de l’évolution de cette blessure on va voir ce qu’on peut faire pour cette fin de saison ».

Gilles DAVID