BOXE: Carton plein pour le boxing nazairien.

0
163

Gala du Boxing Nazairien : Carton plein pour les boxeurs nazairiens

C’est à un très beau gala auquel ont assisté les spectateurs présents à La Soucoupe vendredi soir. Des combats de grande qualité avec des succès pour l’ensemble des boxeurs nazairiens.

Avec près de 2 000 spectateurs, la Soucoupe a connu une affluence des grands jours pour ce premier gala de la saison organisé par le Boxing Nazairien.

Et le moins qu’on puisse écrire c’est que le public n’a pas été déçu.

Sur les 11 combats à l’affiche 9 concernait des sociétaires du Boxing Nazairien.

Tous ces boxeurs (ou presque) se sont imposés aux points. On oubliera bien vite la curieuse mais mérité disqualification d’Ibrahim Naïb pour « bagarre » contre son adversaire Jann Nouri (Saint-Lô) également disqualifié pour les mêmes raisons.

On retiendra plutôt les très bons combats de Kurtis Taquet et Isuf Biba.

Pour sa part, Brice Clavier a livré une bonne prestation. Dominé lors des deux premiers rounds, il a su se rattraper par la suite.

Enfin, on notera la belle prestation d’Idriss Ghourrami. Pour son premier combat à la Soucoupe le Marocain et néo-nazairien est tombé sur un adversaire coriace et accrocheur. Mais le protégé de Badre Belhaja a laissé entrevoir de belles promesses. On a hâte de le revoir.

Les résultats :

Amateurs : Cadets moins 60 kg : Leicajvechar (Boxing Nazairien) bat Auffray (Laval) aux points – Seniors moins de 71 kg : Jubau (Boxing Nazairien) bat Brochard (Panazol) aux points – Juniors moins de 60 kg : Goud              ard (Boxing Nazairien) bat Bigot (Rennes) aux points – Juniors moins 57 kg : Chesnay (Boxing Nazairien) bat Loryette (Boxing Nazairien) aux points – Seniors moins de 64 kg : Biba (Boxing Nazairien) bat Najafi (Panarol) aux points – Seniors moins de 67 kg : Naib (Boxing Nazairien) / Nouri (Saint-Lô) disqualification des 2 boxeurs 2ème reprise pour bagarre – Seniors moins de 75 kg : Gharroumi (Boxing Nazairien) bat Houasni (Moulins) aux points.

Professionnels : Légers : Paré-Lemonnier (Team Palevski) bat Chakhsvili (Géorgie) aux points (58/56, 59/55, 60/54)– Super-Légers : Grau (Team Grau) bat Ivaridze (Géogie) aux points (40/35) – Lourds-Légers : Clavier (Boxing Nazairien) bat Alanidze (Géorgie) aux points (58/56, 57/57, 58/56).

Les réactions :

Stéphane Cazeaux (entraineur Boxing Nazairien) :

« C’est une belle réunion avec des bons combats, des bons résultats. Alors que dire de mieux. On a commencé par les débutants et on a monté petit à petit les échelons. Isuf (Biba) et Kurtis (Taquet) on fait de bons combats. Malheureusement Ibrahim (Naïb) ne s’est pas contrôlé (ndr : disqualifié comme son adversaire pour bagarre), c’est la seule défaire qu’on a. Idriss (Ghourrami) n’a pas eu un adversaire facile et assez truqueur. Enfin, on termine en beauté avec Brice (Clavier) qui est tombé sur un Géorgien qui était difficile et coriace. Il y a aussi eu un super public ».

Brice Clavier (Boxing Nazairien) :

« Je n’avais plus la motivation dernièrement et l’ai retrouvée quelques semaines avant le combat. Je ne me suis pas bien préparé et je n’ai pas pris les choses comme il fallait. Mais là ce combat relance la machine. Les deux premiers rounds ont été difficile. Il me touche à la première reprise. Si on n’était pas à Saint-Nazaire, j’aurais mis un genou à terre. Après je retourne la situation même si je crois que le match nul aurait été logique. Maintenant je vais me relancer pour l’année prochaine ».

Badre Belhaja (entraineur Boxing Nazairien) (sur le combat d’Idriss Ghourrami) :

« Il est frustré de ne pas avoir pu s’exprimer comme il l’aurai voulu parce-que son adversaire n’était pas facile à boxer. Cela fait partie du jeu. Avec Stéphane (Cazeaux), il va falloir qu’on prépare à ce genre de combats. C’est un jeune boxeur qu’on aura l’occasion de revoir à La Soucoupe et il pourra démontrer tout son savoir-faire ».                    

Idriss Ghourrami (Boxing Nazairien) :

« J’ai eu un petit coup de froid cette semaine et je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais et je suis tombé contre un adversaire très difficile à boxer ».

 Gilles DAVID