Rugby Fédérale 2: La Baule s’impose nettement 52-19.

0
133

RC La Baule / AC Boulogne Billancourt : 52-19 (MT : 28-14)

Les Baulois sans trembler

Avant le coup d’envoi de la rencontre, les Baulois s’étaient fixés comme objectif de l’emporter avec le bonus. Mission totalement réussie avec 8 essais à la clef. Forts devant, aériens à l’arrière les maritimes ont complètement dominé ce match.
De son côté l’ACBB tout en jouant crânement son jeu n’était pas en mesure de rivaliser. On regrettera le laxisme de l’arbitre qui aurait dû sanctionner plus sévèrement les plaquages des visiteurs.

Les réactions : Alejandro Krancz (entraineur RC La Baule) : « Je suis très content pour la victoire mais la globalité de l’arbitrage a été catastrophique. A un moment donné il faut souligner que certains arbitres détruisent le rugby et les valeurs de ce sport-là. Il y a des actions d’une dangerosité terrible qui ne sont pas sanctionnées. L’arbitre doit préserver la santé des joueurs et aujourd’hui, il ne l’a pas, fait. Maintenant, les joueurs ont fait un très bon match en l’emportant avec le bonus offensif. C’est ce qu’on voulait faire mais pas à n’importe quel prix. Quand je vois des plaquages « cathédrale » qui ne sont pas sanctionnés je suis en colère. Sur le plan du jeu on a mis la manière. On travaille pour avoir un volume de jeu intéressant, une bonne dynamique. On propose une alternance de jeu avec la puissance des avants et la vitesse des arrières. Maintenant, on va avoir une semaine de repos qui va nous faire du bien ».

Florent Burgat (entraineur AC Boulogne Billancourt) : « C’est une défaite de plus dans une saison très difficile. On espérait tenir un peu plus mais avec beaucoup de blessés c’était trop compliqué pour nous. Maintenant on se concentre sur la saison prochaine pour repartir avec de nouveaux joueurs, un nouvel encadrement et un nouvel entraineur. Cela fera du bien au club. C’est vrai qu’à un moment on revient dans le match en jouant bien mais il faut reconnaitre qu’aujourd’hui, La Baule nous était supérieur. Les Baulois ont développé du beau jeu avec des passes après contact, ils sont toujours dans l’animation, dans la vitesse. Concernant l’arbitrage, je pense que l’arbitre ne voit pas le plaquage « cathédral ». J’ai connu pire comme arbitrage mais je m’arrête là parce que j’étais suspendu aujourd’hui pour avoir dit ce que je pensais à un arbitre la semaine dernière. Ce que je préfère souligner c’est que La Baule a su produire le jeu pour nous battre ».  

Pour La Baule : 8 essais : Malvaud (1e), Fontan (11e), de pénalité (16e), Réveillère (28e), Greffier (42e), Tarayre (58e), Bocquin (67e), Charton (80e) – 5 transformations : Tarayre (1e, 11e, 28e, 42e, 52e)
Cartons jaunes : Sassier (70e), Salloux (72e) Geldenhuys (80e)

Pour Boulogne Billancourt : 3 essais : Pardiès (19e), Labbé (36e, 55e) – 2 transformations : Gars (19e, 36e)

Arbitre : M. Chatain (Bretagne)

Réserves : RC La Baule / AC Boulogne Billancourt :  36-48

Spectateurs : 200 spectateurs

Gilles DAVID (Photo archive)