La flotte de La Solitaire du Figaro entre dans le dur

0
121
Finies les paisibles glissades au portant. Les 34 concurrents de la 52e Solitaire du Figaro ont mangé leur pain blanc. Depuis ce matin, menés par le nouveau leader Xavier Macaire (Groupe SNEF), ils ont enroulé la bouée cardinale ouest au large des îles espagnoles Farallones. Débute maintenant une longue remontée au près vers Lorient, dans une courte houle de 2 mètres et un vent qui pourrait atteindre plus de 30 nœuds dans les rafales.

Après une nuit sans sommeil où s’est allongée la foulée des concurrents en même temps que les écarts au sein de la flotte (qui s’étale désormais sur une trentaine de milles, contre 10 hier soir), les skippers de la Solitaire du Figaro ont radicalement changé d’ambiance. A la descente en rangs serrés au portant amorcée depuis Saint-Nazaire, dans une brise irrégulière mais légère, succède une remontée qui s’annonce très inconfortable, difficile. Xavier Macaire (Groupe SNEF), nouveau leader de la course après une nuit très rapide où il a souvent navigué un demi-nœud plus vite que le reste de la flotte, en avait pleinement conscience ce matin, malgré la fatigue.