Handball N.2: Saint-Nazaire s’incline à domicile.

0
263

Saint-Nazaire Handball / Zébro Sports Tardets 27-31 (MT : 13-15)

Les Nazairiens ont frôlé l’exploit

Face au leader de Zebro Sports Tardets, les Nazairiens étaient très près de rééditer leur exploit du match aller. Il leur a manqué les détails qui font la différence.

A l’aller les Nazairiens s’étaient imposés (25-27) en terre basque. Autant écrire que c’est un leader déterminé qui se présentait sur le parquet de la salle  Henri Fogel. Il s’agissait aussi d’une dernière chance pour les protégés de Mohamed Saidi d’accrocher le podium. Cela a donné un superbe match. Jusqu’au bout, le score a été serré.

Les visiteurs viraient en tête à la pause (13-15). Mais il était écrit sur un coin du ballon que les Nazairiens n’allaient pas lâcher l’affaire aussi facilement.

Le gardien Julien Cardenat sortait le grand show avec 13 arrêts. De quoi galvaniser ses partenaires qui prenaient le score (20-19, 39e), puis 22-19, 43e). Mais le caillou allait se mettre dans la chaussure avec la blessure du gardien adverse François Plagnard. Faute de remplaçant au poste, c’est Bettan Arhie, un joueur de champ de Tardets qui prenait sa place.

On croyait que les Nazairiens allaient dérouler mais c’est tout le contraire qui se produisait. Trop approximatifs les locaux laissaient filer le match et leurs adversaires se diriger vers une victoire (27-31) qui leur assure la 1ère place du groupe.

Les réactions :

Mohamed Saidi (entraineur Saint-Nazaire) : « Notre souci est un problème de détails face à une équipe qui est la 1ère du championnat. Ce match était pour eux celui de la montée. Nous, il faut qu’on soit plus qualitatifs sur le détail. On a été déterminés, motivés mais il y a eu beaucoup trop d’approximations dans la réalisation de nos actions. Tout ce qu’on a travaillé à la vidéo, on l’a vu sur le terrain. Après c’est aux joueurs de s’appliquer et on n’a pas été capables de le faire en optant sur de mauvais choix. Quand on joue les meilleures équipes, il faut un niveau de rigueur et de justesse qu’on n’a pas eu aujourd’hui.

Baptiste Etchandy (entraineur Tardets) : « Quand on perd notre unique gardien, on se demande vers quoi on va aller et cela a galvanisé notre équipe. En plus cela a fait douter les joueurs nazairiens qui ne savaient plus comment s’y prendre. En espérant qu’elle ne soit pas trop grave, cette blessure a été bénéfique pour nous.  Maintenant, je tire mon chapeau à cette équipe de Saint-Nazaire qui est une très belle équipe. Elle continue à m’impressionner. Cela fait plaisir de jouer dans une très belle ambiance et je souhaite que Saint-Nazaire joue au plus haut niveau dans les années à venir ».

Saint-Nazaire / Tardets : 27-31 (13-15)

Gilles David. (Photo archive)

Saint-Nazaire : Buteurs : Gardenat : 1, Hateau : 3, Toussay : 7, Frèche : 4, Cassin : 3, Ruel : 3, R. Daniel : 1, Tibillon : 1, Mbatta : 2, T. Daniel : 2 – Gardien : Cardenat : 13 arrêts

Tardets : Buteurs : Etchebere : 3, Hastuy :1, Aramburu : 1, A. Camagne : 3, Khayar : 9, N. Arthie : 4, Favretto : 1, Marmisolle : 4, Baque : 2, N. Campagne : 4 – Gardiens : Plagnat : 9 arrêts dont 2 jets à 7 mètres, B. Arthie : 3 arrêts dont 1 jet à 7 mètres

Arbitres : MM. Delmar et Bernard

Spectateurs : 350 spectateurs