Rugby: 1/32e de finale de Fédérale 3. A Monaco la première manche.

0
518

RC Trignac / AS Monaco Rugby : 14-19 (MT : 06-05)

Trignac peut avoir des regrets

En voila un bien joli match. Du suspense, du jeu …autant d’ingrédients qui nous font aimer le rugby. Tout était presque parfait sauf que Trignac n’a pas pu mettre tous les atouts dans son jeu pour emporter la partie. En partie à cause de l’expulsion de David Gouret (suite à un échange d’amabilités un tantinet viril entre Trignacais et Monégasques).

On était à la 22ème minute et les Briérons étaient condamnés à jouer le reste du match à 14 contre 15. Rédhibitoire pour une rencontre qui s’annonçait serrée et qui l’a été jusqu’au bout.

Ne pouvant percer la muraille de la Principauté, les Trignacais se contentait des pénalités de Marvin Chotard (14e et 20e minutes). Une petite avance réduite avant que Bécat signe le 1er essai monégasque (28e). A 06-05 à la pause tout semblait possible d’un côté comme de l’autre. Il y avait bien un chassé-croisé au niveau du score, mais la 2ème mi-temps tournait en faveur des visiteurs. Grâce à un plaquage digne de remettre un facteur sur son vélo, Nathan Catreveaux retardait l’échéance.

Par contre lui et ses partenaires ne pouvait rien sur l’essai inscrit par Bécat dans les arrêts de jeu. Un essai qui permet aux joueurs de l’ASM de repartir sur leur rocher avec l’avantage de 5 points. Pas de qui altérer les espoirs des Briérons qui espèrent bien aller chercher leur qualification sur les bords de la Méditerranée.  

Les réactions

Karim Aït-Oufkir (entraineur RC Trignac) :

« On a forcément des regrets car s’il n’y a pas le carton rouge au bout de 20 minutes, cela change le match. Ensuite, on joue à 14, on est obligés de palier et on ne peut faire le jeu qu’on veut. Après je ne comprends pas trop l’arbitrage sur les rucks. En début de 2ème mi-temps, l’arbitre nous demande de ne pas trop mettre les mains sur les ballons pour que cela joue un peu plus. Et sur les 2/3 premiers rucks, il laisse faire les Monégasques. Je ne comprends pas non plus sa décision sur la fin de match où il fait reprendre le jeu par un mêlée après avoir arrêté le jeu et mis deux cartons jaunes. Mais bon, on va aller à Monaco en étant un peu rancuniers. On va essayer d’être un plus propres sur la règle et puis s’adapter en réglant les 2 ou 3 détails qui nous ont empêché de gagner aujourd’hui. Je pense qu’on n’est pas loin de la vérité. On va aller là-bas et on va monter en Fédérale 2 ».

Gaëtan Romulus (Manager AS Monaco Rugby) :

« J’ai été très surpris par l’équipe de Trignac qui joue tous les ballons et le président m’a confirmé que c’était le style de jeu prôné par leur entraineur. Nous on était un peu handicapés car il nous manquait 6 joueurs devant. On s’est mis à la hauteur de l’évènement avec des leaders de jeu qui ont l’expérience de la Fédérale 1. Même si on n’a pas vu de grandes envolées c’était un très bon match de Fédérale 3 avec, il faut le souligner un très bon arbitrage. Je suis très fier des joueurs car on n’avait pas encore de match référence comme celui-là et on ne s’attendait pas à avoir une telle opposition. On gagne le match grâce à notre défense. Pour le match retour on va récupérer 2 joueurs devant et avec 5 points d’avance on sera plus sereins ».

Gilles David

Fiche technique :

RC Trignac / AS Monaco Rugby : 14-19 (MT : 06-05)Pour Trignac : 01 essai : Le Perron (65e), 03 pénalités : Chotard (14e, 27e, 76e) – carton rouge