La CTC Estuaire conjure le complexe crossacais

0
582

Prénationale Féminine: CTC Estuaire bat Crossac 60-50 (32-26)

Malgré une belle journée ensoleillée, la salle des Fréchets avaient fait le plein en ce dimanche après-midi pour le derby de Pré-nationale entre la CTC Estuaire (entente entre les clubs des Fréchets et de Saint André des eaux) et leurs bêtes noires, les Briéronnes de Crossac.

Photo : Selfie de la victoire des Nazairiennes, gentiment confié par M. Loyer.

C’est en présence du Président du Comité 44 de Basket, Franck Jounier, et de nombreux représentants du basket local, à l’exemple du président de l’ABCN voisin, Laurent Russo, que les filles d’Arnaud Drouaud, désormais sur le banc nazairien après le retrait de Bradley Ferreira, ont débuté la rencontre face aux joueuses d’Emmanuel David, une équipe privée de 3 éléments, deux malades et une blessée.

Si ce sont les Briéronnes qui ont ouvert le tableau d’affichage par Mathilde Robert, Lisa Cottard et les locales réagissaient rapidement, si bien qu’à la fin du premier quart temps (15-15, 10′) tout restait à faire. Après une bonne série d’Ophélie Mahé pour Crossac, c’est Margaux Loyer qui permettait aux Nazairiennes de faire un premier break avant de regagner les vestiaires (32-26, 20′).

Bien briffées à la mi-temps les Crossacaises étaient de retour avec de meilleures intentions et en s’appuyant sur Chloé GARNAVAULT et Ophélie Mahé elles revenaient sur les talons de leurs adversaires à la fin du 3ème quart temps (40-39, 30). Seulement le début de la dernière période fut catastrophique pour les Briéronnes prises à la gorge par la défense agressive des partenaires de Jade Macé, auteure de plusieurs interceptions, encaissant un 10 à 0 rédhibitoire et ne réussissant leur premier point qu’à la 36 minute par deux lancer-francs de Mathilde ROBERT. Malgré quelques réactions menées entre autres par Anaëlle Thoméré ce sont bien Lisa Cottard et les siennes qui, enfin, s’imposaient contre une équipe qui leur a fait tant de misère jusqu’à présent.

Même si l’avenir ne semble pas s’éclaircir pour les deux équipes, compte tenu du grand nombre de descente de NF3 (Nationale3 féminine) de clubs des Pays de la Loire ce qui engendrerait plus de descente en Pré-nationale, les locales ont profité du moment en le partageant avec leurs supporters tandis que leurs entraîneurs faisaient le bilan de ce match. Pour le vainqueur, Arnaud Drouaud, « ça fait du bien car ça faisait quelques matches que nous faisions les choses bien et nous n’étions pas récompensé. Là on a mis des choses en place en défense qui nous ont permis de gratter des ballons. Les cadettes s’adaptent bien et ça paie« . du côté d’Emmanuel David qui en préambule a « tenu à féliciter ses vainqueurs qui, elles aussi, jouaient leur survie » il a poursuivi en précisant « elles ont mis l’agressivité qu’il fallait. On a manqué de cohérence et d’intensité, certes on était diminué diminué dans le secteur intérieur, mais sincèrement la CTC a vraiment joué sur ses points forts et a produit un bon match de basket ».

Marc Pérais