L’essentiel du programme sportif du weekend et les résultats 4-5-6 décembre.

0
253

L’essentiel du programme sportif du weekend 4-5-6 décembre

FOOTBALL : Ligue 1.

FC Nantes / Strasbourg, 0-4. Les Jaune et Vert ont subi la loi des Strasbourgeois plus entreprenants et motivés à l’idée de réaliser une performance en terres nantaises. Trop timides pour espérer faire un résultat, les Nantais n’ont jamais été en mesure d’inquiéter une formation alsacienne bien plus convaincante. Inquiétant pour le FCN qui reste 14e alors que Strasbourg 18e titille la zone rouge. Les Nantais ne gagne plus et là….. Il faut se poser question.

Christian Gourcuff, entraîneur du FC Nantes

« Vous avez vu le match… On a 10 mn où Strasbourg nous a pressé haut… on commence à ressortir, avec des possibilités. Il.y a ce pénalty… C’est trop souvent pour nous. A 1-0, ce n’est pas encore dramatique, même si ça entame la confiance. Et puis il y a la passibilité coupable sur le corner. A 2-0, c’est difficile. On se liquéfie en 2ème mi-temps et on perd toute lucidité dans l’organisation. Strasbourg a su faire fructifier les occasions.
C’est un cauchemar sur le scénario et le contenu. On n’a pas su se créer d’occasions. On avait le sentiment de vouloir réagir, mais c’est vite retombé.
On connaissait l’enjeu et l’importance du match. Il y a quelque chose qui cloche. Soit on plonge, soit on remonte. Ca doit servir de point de révolte et de réaction. Sinon, c’est du suicide.
Sur la deuxième mi-temps, il y a de l’impuissance. Le jeu se liquéfie au fil des minutes. Même les changements n’apportent pas grand-chose. Ca laisse un goût amer. La priorité, c’est l’avenir du club. On avance en faisant fi des états d’âme. L’énervement ne doit pas entraver la lucidité. Mon avenir ? Poser la question à qui elle appartient. Je suis venu ici pour donner un coup de main. Je m’implique complètement. C’est plus difficile en ce moment. »

RUGBY Pro.D2 :

RC Vannes / Montauban, 20-10 (13-10)

Très brillant à Oyonnax, le RCV a du puiser dans toutes ses ressources pour battre une équipe de Montauban qui a donné pas mal de fil à retordre. « Pas le même match comme la semaine dernière »  disait Pierre Popelin à la fin de la rencontre. Il avait lui même allumé le feu dès le début du match pour lancer les attaques vannetaises, mais les visiteurs allaient bien défendre.

Jean-Noël Spitzer

« C’est compliqué les matchs en plein hiver, avec les huis clos, c’est pas évident avec  une ambiance qui est particulière.
On est tombé sur une équipe de Montauban extrêmement dense sur la ligne d’avantage, très dense devant, et de notre coté, on n’a pas fait un très bon match. En première mi-temps on a la possession mais on ne conclue pas« .

BASKET-BALL: Sous réserve de la validation du calendrier lors de l’Assemblée Générale de la LNB prévue mardi à 11h, les Nantais se déplaceront à Vichy-Clermont le vendredi 11 décembre (20h) avant de recevoir Lille le vendredi 18 décembre (18h)

VOLLEY-BALL :

Ligue A M : Nantes-Rezé à Poitiers, défaite 3/0 en 25-21, 25-21, 28-26. 

NRMV / Sète le 8-12.

Ligue AF :

Ligue BM : Saint-Nazaire VBA / France Avenir, 3/0 en 25/20 25/21 25/15

HANDBALL. D1M :

HBC Nantes à Dunkerque, 20-25 (11-12)  Un match difficile et tendu, que le « H », grâce à une seconde mi-temps plus maitrisée, a su remporter.

H / Zaporozhye en Ligue des Champions.

BOXE : Le Nazairien Olivier Vautrain est champion de France des lourds-légers par arrêt de l’arbitre à la 7e reprise, lors du gala de Levallois-Perret à huit clos, mais retransmis sur RMC Sport. Le licencié du boxing nazairien récupère la ceinture nationale laissée vacante par le Nantais Dylan Bréjeon. Olivier Vautrain a dominé son combat, gardant son adversaire à distance tout en marquant des points. Il a fait son combat, imposant sa boxe. Diane marqué par les coups lors des rounds a fini par craquer dans le 7e sur une belle série, bloqué dans le coin du ring. L’arbitre est intervenu rapidement pour renvoyer les boxeurs dans leur coin. C’est un nouveau titre pour le club nazairien après celui de David Papot il y a quelques saisons.    

Olivier Vautrain.

<< Je suis content bien sur car c’est l’aboutissement de 3 mois de préparation. J’étais prêt pour ce combat. Boxer sans public c’est un peu particulier principalement pour l’entrée, ensuite on boxe en pensant à ceux qui regarde à la télé. J’ai dominé dès le début et je l’ai touché au premier round. J’étais plus rapide et plus puissant . Maintenant on va savourer la victoire et après on verra. Avec la crise c’est peu compliqué de se projeter dans l’avenir.>>