Les voiliers de légende rendent hommage aux soignants en baie de La Baule du 5 au 9 août.

0
175

Cinquante personnels soignants vont avoir l’opportunité et le plaisir de naviguer durant trois jours dans la baie de La Baule et tout le long de la côte à bord des voiliers de légende.

Venus, pour certains, de Lorient, Noirmoutier ou La Rochelle, trente yachts classiques ont en effet répondu présents à l’invitation du Yacht Club de La Baule. Une organisation « coup de cœur » à l’initiative de Y.C.L.B. et de son président Dominique MOLETTE, qui a souhaité combler ainsi le vide laissé par l’annulation de la 18e édition des Voiles de Légende et du Challenge Classique Manche-Atlantique, en imaginant ce rassemblement de yachts classiques et de tradition pour accueillir les personnels soignants à leur bord et leur rendre ainsi hommage. C’est donc avec l’aide et le soutien conjugués de quelques médecins sympathisants et des bénévoles du Y.C.L.B. que les invitations et l’organisation de l’accueil des soignants et des voiliers ont pu être menées à bien et ce, bien sûr, dans le plus strict respect des consignes sanitaires actuellement en vigueur.

Parmi ces voiliers de légende figureront quatre des cinq Pen Duick de l’Association Eric Tabarly: Le premier du nom, le célèbre cotre aurique de 1898 ainsi que les Pen Duick II, III et V , Aile VI, le non moins célèbre 8 m JI construit au Havre en 1927 pour Virginie Hériot qui remporta les Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928. Également très attendu, Viola, le magnifique plan Fife de 1908. Kraken II, Thalamus, Pangur Ban, Gregaou, pour ne citer que quelques-uns des voiliers de l’Association du Yacht Club Classique (YCC) basée à La Rochelle seront également du spectacle de même que la flottille des voiliers classiques du Yacht Club de La Baule, réunis au sein de l’Association Angelina – Quai des voiles parmi lesquels Angelina, Andromède, Farewell, Nérée, Tally Ho… Viendront enfin se joindre aux voiliers de légende et voiliers de tradition quelques croiseurs et Tofinou du Y.C.L.B. ainsi que les flottes de Dragon et Soling qui animent régulièrement le plan d’eau de la baie de La Baule – Le Pouliguen.