Rugby: Vent favorable pour le Stade Nantais en Fédérale 1.

0
245

Rétrogradé administrativement en Fédérale 3 par la FFR pour raisons financières le Stade Nantais avait fait appel de la sanction. Le dossier du club était revu ce mardi devant le TAS (Tribunal Administratif du Sport). L’instance rendra son verdict le 24 juin prochain. Mais les nouveaux dirigeants nantais espèrent une issue favorable et un retour en Fédérale 1.

L’ardoise laissée par l’ancienne équipe dirigeante n’était pas mince. Un endettement estimé à 750 000 € (avec les prêts en cours pour le club house et la salle de musculation) mais aussi 250 000 € liés à un dépassement des frais kilométriques.

Pourtant Philippe Saulnier le nouveau président de la SASP (Société à Objet Sportif Professionnel) se veut rassurant. Le nouvel homme fort du club et ses amis ont d’ores et déjà apporté 600 000 € sur un compte bloqué. De quoi rassurer en plus haut lieu à la FFR.

Le tribunal administratif de Versailles rendra son verdict le 24 juin avant un nouveau rendez-vous devant le comité directeur de la FFR du 03 juillet. Le Stade Nantais sera alors définitivement fixé sur son sort.

En tout cas la nouvelle équipe dirigeante voit déjà plus loin avec l’objectif d’accéder en Pro D2 dans les 3 ans.

Reste à savoir avec quel staff.

En effet, Vincent Echeto annoncé comme « manager consultant » s’est engagé verbalement mais n’a rien signé avec le Stade Nantais. Le Basque faisant, par ailleurs, partie du projet de reprise de l’AS Béziers par l’ex international Christophe Dominici et des investisseurs des Emirats.

Affaire à suivre là aussi.

Gilles DAVID