Basket N3M. L’ABC Nazairien entend confirmer son niveau

0
296

Entrer définitivement dans le paysage sportif nazairien, au niveau qu’il mérite, serait peut-être la plus belle des reconnaissances à l’issue de la saison qui se profile pour le porte-drapeau du basket local

Après le retour, la saison dernière, en Nationale 3 du club cher au président Laurent Russo l’exercice qui se projette est bel et bien celui de la confirmation « Souvent le plus difficile ! » assure Christophe Allardi « Nous voulons faire beaucoup mieux que la saison dernière » espère le coach portuaire qui reconnaît, « Si la saison dernière nous n’avions pas engranger les points en début de saison que nous avaient apporté la dynamique de la montée, il faut reconnaître que cela aurait été très difficile »  avant de poursuivre « Notre victoire face au leader a subitement déréglé toute notre belle mécanique  »  Amenant un moment le technicien à douter lors des sept dernières rencontres alors que l’équipe terminera juste devant le premier non relégable.

« Il nous manquait une peu de réussite dans les tirs primés la saison dernière » Ces trois points qui font tant de bien pour faire le trou ou recoller aux basques des adversaires. Faisant part de ses priorités à son fidèle adjoint, Stéphane Créquer, en charge du recrutement celui-ci a sorti son carnet d’adresse et visionné les cassettes vidéo. « Stéphane a donc porter son regard avec, je pense une certaine réussite sur ce type de joueur »

Malcom Muir pourrait être cette fine gâchette qui a fait défaut. Maël Jacq et Geffrey Ogangada pourraient lui être d’un grand apport dans ce domaine aussi, « Terminer entre la sixième et la deuxième place est l’objectif raisonnable ou ambitieux. »

La première rencontre à Caen, un candidat très ambitieux donnera rapidement la température aux Nazairiens alors que Brest, Rennes et l’Hermine seront également de sérieux prétendants à la montée.

Lors des rencontres de préparation, l’ABCN s’est imposé quatre fois et s’est incliné de deux points à l’Hermine de Nantes2. Premier match à domicile le 21 face au promu Saint-Herblain.

Un CTC jeunes avec le SNOS

Le rapprochement du club avec les voisins du SNOS sont aussi un motif de satisfaction pour Christophe Allardi qui se dit enthousiaste de cette initiative « Travailler seul, je pense que ça ne sert à rien. Il faut travailler en bonne intelligence il ne faut pas que ce soit unilatéral. Avoir des équipes en entente avec ce club en sont les prémices, c’est très bien car travailler seul dans son coin ou contre d’autres n’est jamais productif ! »

Denis Gonidec.

Ils arrivent: Brice Bique, poste 4, (Juvisy N2) ; Maël Jacq, ailier, (Hermine de Nantes) ; Malcom Muir, meneur, (Etoile du Québec) ; Geffrey Ogandaga, poste 2, (Similienne). Ils continuent : Johan Badian, Baptiste Gauthier, Arthur Girard, Brian Octor,  Anatole Yeguete .

PHOTO : Maël Jacq, Malcom Muir,  Geffrey Ogandaga et  Brice Bique, de gauche à droite, attendent la venue d’un pivot