Boxe. Le retour des Baulois plutôt encourageant !

0
578

En proposant des oppositions plutôt équilibrées, les responsables du Boxing Club Baulois ne se sont pas trompés pour le plus grand bonheur d’un millier de spectateurs

Si le nombreux public présent au gymnase Jean Gaillardon dans lequel une chaude ambiance s’était installée, peut-être histoire de rivaliser avec une température à ne pas mettre un boxeur sur un ring était venu pour jauger les performances de Benjamin Dubois, Julien Guibaud-Ribaud et Charly Couédor, les trois boxeurs du BC Baulois, de retour sur un ring après une absence de plusieurs années, les autres combats ont aussi emballé ce même public qui aura pour Jordi Weiss, ‘’El Gitano’’, les yeux de Chimène, même si celui-ci est tombé sur un adversaire particulièrement coriace.

Pas plus surpris que cela le Lavalois, après avoir piqué Christopher Legendre au menton avant de le faire plier par un direct au foie reconnaissait « C’est le risque des rencontres Franco-Française. Lui n’a rien à perdre alors que moi… » Valeureux, conquérant même si très peu de ses coups devaient atteindre leur cible, le Chartrain ne pourra venir à bout d’un Jordi Weiss méfiant mais qui donnera l’impression « De ne pas tout donner. » Les juges ne se tromperont pas en proclamant vainqueur le tenant de la ceinture Européenne des supers mi-moyens.

Côté boxeurs locaux, s’il est encore apparu qu’il y avait encore du travail à faire pour revenir au niveau qui a été le leur, Benjamin Dubois et Charly Couédor ont fait le job. Plutôt bien même pour les deux Baulois qui avaient face à eux de ‘’sérieux clients’’. La petite déception viendra de Julien Guibaud-Ribaud, blessé à l’arcade au premier round et qui écopera d’un avertissement au tout début du second. L’handicap se révélera trop lourd « Je ne voyais plus les coups arrivés, mais dommage que l’arbitre ne sanctionne pas mon adversaire car c’est bel et bien avec son coude qu’il me blesse… »

La sensation, elle viendra de Warren Lewinski, le Rennais se montrant expéditif aux dépens de Moussa Hemmi dès la première reprise. Le tout dans une ambiance surchauffée et qui ne peut que donner des garanties aux organisateurs pour les galas à venir, pour peu que Laurent Calavetta et David Musset arrivent de nouveau à mettre face à face des boxeurs de niveau proche et honnêtes avec le public baulois qui sur ce coup a su se montrer connaisseur et peu avare de ses encouragements des exploits que ce soit du coin rouge ou du bleu.

Denis Gonidec (Photo Roger Bernier)

Les résultats : Amateurs ; Elite féminine Léger, Isis Logerie (BT 44) bat Sarah Rochdi (Rennes, Mi-Moyens Romain Bartra (La Baule) bat Olivier Dalla Pace (Douarnenez) aux points, Mi-Moyens Mohamed Coulibaly (Chartres) bat Omar Chadli (Rennes) par arrêt de l’arbitre au 3ème round.

Professionnels ; Moyens Johnny Bertin (Laval) bat Alain Alfred (Brest) aux points ; Welters, Warren Lewinski (Rennes) bat Moussa Hemmi (BC Bacalan) KO au 1er round ; Super Mi-Moyens Benjamin Dubois (La Baule) bat Raphaël Bocquet (Evreux) aux points ; Mi-Lourds Mikhail Vidalic (Lorient) bat Martin Owono (Evreux) aux points ; Mi-Lourds Cyril Joly (Limoges) bat Julien Guibaud-Ribaud (La Baule) arrêt de l’arbitre à la 4ème reprise ; Super mi-Moyens Jordy Weiss (Laval) bat Christopher Legendre (Chartres) aux points ; Super Mi-Moyens Charly Couédor (La Baule) bat Michael Grousset (Lorient) aux points.