Grand Prix Longines de la Ville de La Baule : Victoire du couple champion du monde, Simone Blum et DSP Alice

0
131

Seuls huit couples sur les quarante-cinq au départ du Grand Prix Longines de la Ville de La Baule ont réussi à boucler sans faute et dans le temps le parcours dessiné par Frédéric Cottier :

Eduardo Menezes (BRA)/H5 Quintol, Olivier Robert (FRA)/Vangog du Mas Grenier, Doron Kuipers (NED)/Charley, Amy Inglis (GBR)/Wishes, Grégory Wathelet (BEL)/Iron Man Van de Padernborre, Steve Guerdat (SUI)/Albfuehren’s Bianca, Simone Blum (GER)/DSP Alice et Darragh Kenny (IRL)/Important de Muze. Ces huit-là se sont donc retrouvés au barrage, exercice difficile qui demande d’allier vitesse et précision.


Avec deux fautes aux obstacles, Eduardo Menezes et H5 Quintol ont dit adieu à leur rêve de victoire. Olivier Robert et Vangog du Mas Grenier ont commis une faute, tout comme Doron Kuipers et Charley, ainsi que Gregory Wathelet et Iron Man Van de Padenborre. Pour eux aussi, fini l’espoir d’inscrire leur nom au palmarès du Grand Prix Longines de la Ville de La Baule.
Amy Inglis a été la première à obtenir le double sans-faute avec Wishes en 48,84 secondes (pour un temps accordé de 50 secondes). Mais le n°1 mondial Steve Guerdat, associé à sa fidèle Albfuehren’s Bianca, a lui aussi réussi le sans-faute en étant plus rapide (43,82 secondes). Restaient à passer Darragh Kenny et Important de Muze et Simone Blum et DSP Alice. Les premiers ont réussi le sans-faute en 43,90 secondes, les secondes, championnes du monde en titre, ont également fait un sans-faute mais ont été les plus rapides en 43,33 secondes.

Simone Blum (GER) et DSP Alice s’imposent donc dans le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule, devant Steve Guerdat (SUI) et Albfuehren’s Bianca. Darragh Kenny (IRL) et Important de Muze sont 3e. Meilleurs Français, Olivier Robert et Vangog du Mas Grenier sont 6e.
A noter que la dernière victoire féminine dans le Grand Prix Longines de la Ville de La Baule remonte à 2002 avec Angélique Hoorn (NED) et Hascal.

Derby de la Région des Pays de la Loire.

Patrice Delaveau entre dans l’Histoire

Vingt-trois couples étaient au départ de l’édition 2019 du Derby de la Région des Pays de la Loire, dont le parcours de 1 000 mètres, mis en scène par le chef de piste Frédéric Cottier, comprenait 22 obstacles pour 26 efforts à boucler en 150 secondes. Deuxièmes à s’élancer sur la piste en herbe du stade François André, qui affichait complet, le Français Olivier Guillon et Andain du Thalie (étalon selle français de 9 ans) ont soulevé l’enthousiasme des spectateurs en bouclant un parcours sans faute en 143,94 secondes.

Puis c’est l’un des chouchous du public baulois qui s’est présenté : le Français vice-champion du monde 2014, Patrice Delaveau, déjà victorieux de cette épreuve mythique à trois reprises. Associé cette année à Vestale de Mazure*HDC, une jument selle français de 10 ans, le Normand a fait une démonstration ! Se jouant de toutes les difficultés, il a obtenu lui aussi un sans-faute, mais s’est montré plus rapide que son compatriote avec un temps de 129,94 secondes. Cette performance tricolore a mis la pression sur tous les autres concurrents : plus aucun couple n’a réussi à obtenir un sans-faute ensuite.

Photo Roger Bernier.