Rugby : 32ème retour. La Baule domine Blois: 32 – 17

0
122

Les absences blésoises profitent aux Baulois !

Venir à Moreau Defarges pour « Gommer la contre performance du match aller. Ayons confiance à condition de tout donner ! » avait-on entendu dire du côté des joueurs de la Région Val de Loire.

« Terminer le travail malgré les absences ! » était la tendance qui prédominait dans le camp du collectif baulois, victorieux 23-8. Autant d’arguments qui laissaient entrevoir un 32ème retour disputé entre deux formations qui, le moins que l’on puisse dire, « Ne s’étaient pas fait de cadeaux » sur le rectangle vert du stade Saint-Georges du chef-lieu du Loir et Cher.

A Moreau Defarges il n’en sera rien, si bien que le Directeur de jeu n’aura même pas eu besoin de mettre la main à la poche pour chercher ses cartons. Il faudra attendre la huitième minute pour voir la rencontre se décanter et voir les Baulois faire circuler le ballon sur toute la largeur du terrain à deux reprises. La troisième sera la bonne avec Salloux à la conclusion, (9′). le ballon à peine réengager, Poret profite d’un ballon relâché pour enfoncer le clou, (10-0). KO debout, les joueurs du Loir et Cher voient alors Vakaloa slalomer dans leurs vingt-deux et servir Merygold pour le troisième essai que Brion transforme, (17-0,14′).

Dans les tribunes les 700 spectateurs pensent que la messe est dite mais les Blésois, tel un animal blessé réagiront par Adriaanse et Jo Marty alors que Rabot à la touche moissonnera un grand nombre de ballons. La Baule dresse alors les barbelés mais ce ne sera pas suffisant pour arrêter Plateau donnant au score une allure plus en adéquation avec le temps fort visiteur.

« On manque d’agressivité dans les vingts premières minutes et après il est difficile de faire déjouer les individualités de cette belle équipe bauloise » admettait Yannick Ouadec, l’entraîneur blésois qui rentrera sur la pelouse en milieu de seconde période alors que le scénario du premier acte avait été resservi sur un plateau par le collectif baulois, (Poret, 42′, Malvaud 50′, 27-7) avant que Fambou ne sorte sur une civière, très certainement victime d’une fracture.

« Nous terminons notre aventure ici, je pense que nous avons réussi à les faire déjouer, et je persiste à croire que nous avions la place pour passer ! » Un fait de jeu qui déstabilisera  les joueurs locaux, qui verront Paumier et Ducrot pointer à dame, 27-17, avant que Salifoa ne clos la marque dans une joie sans demi-mesure, (80’+6). « Très satisfait. C’est la première fois que le club arrive à ce niveau de compétition. Aujourd’hui, les gars ont été capables de produire de très belles séquences de jeu. Nos deux grosses entames leur ont fait très mal, c’est tout bon pour nous » souriait Laurent Barhélémy avant d’ajouter. «  Le côté négatif c’est la casse ! »

Denis Gonidec (Photos Roger Bernier)

RC BAULOIS – RC BLAISOIS : 32 – 17 (17-7). Arbitres : M. Monjou, assisté de MM. Lebas et Agullo. 700 spectateurs

LA BAULE : six essais, Salloux (9′), Poret (11′ et 42′), Merygold (14′), Malvaud (50′) Sailofa (80’+6). Une transformation Brion (14′)

BLOIS : trois essais, Plateau (35′), Paumier (74′), Ducrot (80’+4).