Rugby Fédérale 3. Trignac remporte le derby avec Saint-Nazaire 19-16

0
1119

Trignac a su renverser la vapeur ! 

Alors menés 7-16 à la 45’, ils étaient peu nombreux à imaginer voir les Trignacais renverser la donne pour s’imposer face une belle équipe nazairienne qui, après avoir été menée avait su, à deux reprises porter le cuir derrière la ligne d’en-but locale. 

« Bizarrement les deux formations n’ont pas su profiter de la forte bise qui balayait la pelouse » notait d’ailleurs à l’issue de la rencontre Paul Walsh, l’heureux entraîneur d’un XV Trignacais qui avait ‘’enfin’’ été récompensé de ses efforts. « C’est vrai cette saison, nous n’avons pas toujours les dividendes de l’énergie dépensée, laissant le gain de la rencontre voir le point de bonus défensif, sur le bord de la pelouse ! » 

Les Trignacais abordaient pourtant plutôt bien les débats et seront récompensés de leurs temps forts par un essai de Camille Botscazo, placée à l’ouverture d’entrée de jeu. Yann Dorbeaux maintiendra les Nazairiens dans la course par deux pénalités avant que Thomas Sanchez ne se rappelle au public Trignacais par un essai plein d’altruisme permettant aux Nazairiens de passer pour la première fois devant, (7-11) juste avant la demi-heure de jeu.

Changement de partition en seconde période, les Nazairiens se trouvant confrontés au vent. Ceux-ci s’en accommoderont plutôt puisqu’il n’y avait pas cinq minutes que l’arbitre, au demeurant plutôt bon, avait de nouveau libéré les trente acteurs de cette seconde manche de derby suivi par plus de trois mille spectateurs.

Trignac sera alors légèrement dominés mais pour mieux rebondir. Et ce grâce à deux de ses joueurs aujourd’hui en pleine confiance. Killian Dusch en premier lieu, après l’heure de jeu, qui en bon capitaine sonnera le ‘’réveil ‘’ des troupes et par un Marvin Chotard qui par son essai, plein de détermination, inscrit dans le temps additionnel, montrait qu’il n’était pas là que pour les coups de pied mais aussi pour son la qualité de son jeu mis en pleine lumière cette saison, certainement sa meilleure en équipe fanion.

« Je pense pourtant que nous avons mis les bons ingrédients » affirmait Johan Fornier, le coach nazairien, « Dans le combat, dans l’intensité les gars ont su répondre présents. Ce que l’on peut, encore une fois, regretter c’est le manque de maîtrise ! » Alors que dans le couloir des vestiaires retentissaient les chants de joie trignacais tout heureux d’avoir tout simplement inversé le score du match allé !

Denis Gonidec  (Photo Audrey Bourne)

RC TRIGNAC – SAINT-NAZAIRE OVALIE : 19 – 16 (7-11). Arbitre : M. Danielou, Comité

TRIGNAC : trois essais, Botscazo (12’), Dusch (68’), Chotard (80’+4). Transformations Chotard (12’, 80’+4). Cartons jaunes Tokotuu, 18’), Olivier (44’).

SAINT – NAZAIRE : deux essais, Sanchez (27’), Orrrière (45’). Deux pénalités Dorbeaux (16’, 24’). Carton jaune Sanchez (37’).