Basket N3M. Saint-Lô – Saint-Nazaire : 70 – 68

0
185

Un panier à la toute dernière seconde permet aux Manchois de réaliser un petit hold-up face à une formation nazairienne qui aurait pu et dû ‘’tuer’’ le match plus tôt ! 

« Oui c’est rageant, mais si nous avions été meilleurs nous ne leur aurions pas donné l’occasion de renverser une situation qui leur semblait bien compromise lorsque nous menions de neuf longueurs dans le dernier quart-temps » avouait Christophe Allardi.

Plus souvent devant sur l’ensemble de la rencontre, les Portuaires verront, à deux reprises, leurs adversaires profiter de faits de match pour arracher ce qui pour, le coach ligérien, ne doit pas cacher que les Nazairiens « N’ont pas été très bon et ont souvent cédé à l’énervement. Des regrets, certes, mais si on peut parler de hold-up on ne peut pas qualifier cette défaite de vol manifeste, car nous avions les moyens de nous mettre à l’abri d’un tel scénario ! »

Un résultat, sans être catastrophique n’aide pas les Nazairiens avant la réception de l’Hermine de Nantes, le 23 février. « La victoire à Saint-Lô nous aurait enlevé cette pression qui à coup sûr sera sur nos épaules pour accueillir le second de la Poule ». A moins de rééditer la superbe performance face au leader, le Rennes PA, tout récemment, (71-67), dans un gymnase de la Berthauderie tout acquis à leur cause.

Denis Gonidec