Handball N2M. SAINT-NAZAIRE – OISSEL : 29 – 28

0
212

Saint-Nazaire a su se ressaisir ! 

Un autre état d’esprit et la rentrée de Leconte déterminante a permis aux Nazairiens de s’imposer dans une rencontre mal abordée 

Peut-être, même sûrement, la déception de ce championnat, les banlieusards rouennais que l’on attendaient à voir jouer les troubles fête en haut de tableau, se traînent à une avant-dernière place peu en rapport ce que l’on était en droit d’attendre de cette équipe qui la saison dernière évoluait encore en N1.

L’occasion pour les Maritimes de tirer les marrons du feu de la rencontre entre Cesson et Bouguenais, avec la seconde place en jeu, et passer devant le malheureux vaincu, (Bouguenais). Un enjeu qui devait engluer les Portuaires, méconnaissables, dans l’à peu près tout au long d’une première période où ils courront après un 3-0 encaissé dans les trois premières minutes de jeu.

Ce qui fera le bonheur des visiteurs qui, par Tomic, Andreau alimenteront le compteur buts malgré quelques réactions sporadiques des Nazairiens, Quentin Leleu, Lucas de la Bretèche, Jean- Baptiste Cassin, (4-9, 12’puis 8-14, 26’) avant d’arriver à la pause avec toujours quatre buts d’avance, 11-15. De retour sur le parquet de Fogel, un but de Sarr, trois arrêts déterminants de Leconte et le La est donné pour les Maritimes qui, petit à petit refont leur retard avant d’égaliser, (17-17, 38’) et passer devant la minute suivante. S’en suit un chassé-croisé avant un mini-break nazairien, (24-21, 48’).

« C’est vrai nous revenons avec un autre état d’esprit même s’il a fallu que l’on puise dans nos réserves. On savait qu’en face nos adversaires le dos au mur pour assurer leur maintien. Ils l’ont prouvé en nous mettant en difficulté. Ce soir encore c’est le collectif qui nous a permis de nous reprendre et de nous sortir de cette mauvaise entame car on avait besoin de ces trois points ! » Abonde Jean-Baptiste Cassin qui comme ses partenaires souffrira jusqu’au buzzer car les Normands reviendront avec l’énergie du désespoir mourir sur les talons des Nazairiens. « Nous sommes avant dernier et on fait moins un face aux troisièmes. C’est tout ce que j’ai à dire ! » Martèlera  le coach Stéphane Moualek, très remonté après les arbitres après son carton rouge de la 51’…

Denis Gonidec.

SAINT-NAZAIRE HB – OISSEL ROUEN METROPOLE : 29 – 28(11-15). Arbitres : MM. Braye et Guyot. 200 spectateurs

SAINT- NAZAIRE : Leconte (11 arrêts), Martin (6 arrêts). Leleu (9), Gouill, De la Bretèche L. (4 dont 1Penalty), Diarra, Frèche (1), Girard (1), Arnaud (2), Cassin (2), Sarr (10). Entraîneur. De la Bretèche Olivier

OISSEL : Auger (10 arrêts dont 1 penalty). Morin, Capon (1), Pignol (6 dont 2 penaltys), Belkhenfar (2),Tomic (5), Moualek T. (6 dont 1 penalty), Andreau (7),Lancelevée (1), Brahiti. Entraîneur. Stéphane Moualek