Rugby Fédérale 3.Trignac s’incline devant La Baule ,16 – 27

0
522

L’envie était trignacaise, le réalisme baulois !

Match de gentlemen pour cette seconde manche du derby où malgré l’intensité mise par les deux formations n’a pas permis à celle-ci d’atteindre des sommets même si la fin de rencontre a pu tenir en haleine les supporters briérons toujours avides d’un exploit de leurs favoris

« On commence très mal la rencontre, (0-11)» reconnaissait Paul Walsh, l’entraîneur trignacais. « Après on fait de bonnes choses, à 14-9, on revient dans le match. Après le péché mignon trignacais est de retour sur le terrain avec ces fautes de main que les Baulois nous font payer cash. C’est dur, très dur ! » .

Le métier, peut-être, une plus grande maîtrise, certainement et ce travail de sape d’un pack qui après avoir laissé passer l’orage a su se montrer conquérant et dominateur pour lancer une cavalerie légère qui n’attendait que ça pour illuminer le ciel gris qui surplombait le rectangle vert. Sans oublier cette profondeur de banc qui a fait la différence après l’heure de jeu.

« Depuis la reprise nous manquons de rythme. Malgré tout on fait le travail, la victoire est au bout. On savait que cela allait être dur et surprise face au vent nous creusons l’écart en profitant de leurs erreurs… » Acquiesçait Thibaud Malter qui regrettait « Nous n’avons pas mis assez d’envie pour tuer le match en première période» Une issue redoutée par Paul Walsh, « Les premières minutes m’ont fait craindre le pire. Les gars ont su se ressaisir et comme on sait que nous sommes capables de battre toutes les équipes de la Poule on y a cru avant ce contre assassin et ces fautes de mains qui nous font mal, très mal ! »

Le plus dur à ‘’encaisser’’ pour les Trignacais c’est certainement de sortir bredouilles d’une rencontre où au minimum le point de bonus défensif aurait pu et dû les récompenser car ce n’est pas lors de leur prochain déplacement chez le leader plouzanéen qu’il faudra espérer grossir un capital point en panne depuis trois rencontres.

Denis Gonidec (photo Audrey Bourne)

RC TRIGNAC – RC LA BAULE : 16 – 27 (3-14). Arbitre : M. Jacquemot, Comité Ile de France

TRIGNAC : essai Salloux (77’), transformation Chotard (77’). Trois pénalités (20’, 43’, 46’) Chotard. Carton jaune Brandeho (40’).

LA BAULE : trois essais Sailofa (11’), Vakaloa (66’), Kamoto (72’). Quatre pénalités (2’, 16’, 40’+1, 63’). Cartons jaunes, Sailofa (33’), Salloux (46’), Malter (50’).