Le NRB ouvre son compteur de victoire

0
140

Nantes Rezé Basket 74, ESBVA Lille métropole 69

(19-16, 20-24, 16-13, 19-16)

En ce dimanche après-midi, les Déferlantes recevaient l’ESBVA pour le compte de la deuxième journée de LFB, à fin de mettre à jour le calendrier désormais à 4 journées de jouées pour toutes les équipes et c’est par l’ouverture du compteur de victoire que c’est achevé ce match crucial pour les filles d’Emmanuel Coeuret (notre photo de Xavier Lecointe).

Contrairement aux entames des précédentes rencontres, Ana Suarez et ses partenaires entraient dans le match dès les premiers échanges pour ponctuer le premier quart-temps avec 3 longueurs d’avance. c’était sans compter sur la réaction des filles de Frédéric Dusart qui profitaient de pertes de balles, pourtant moins nombreuses que d’habitude, pour regagner les vestiaires en ayant repris la main sur un score (39-40) de bon aloi pour les « Guerrières Nordistes ».

Lors du troisième quart-temps, le manon à mano continuait avec d’un coté une Maud Médenou impériale sous les paniers et de l’autre une Angela Blorklund efficace sous les paniers locaux (55-53, 30′). Puis un gros passage à vide des partenaires de Briana Day inquiétait les supporters nanto-rézéens d’autant qu’à l’attaque du « money-time » les visiteuses comptaient 8 longueurs d’avance (61-69). Sous l’impulsion du duo Camille Lenglet et Shaqwédia Wallace les Déferlantes infligeaint un 13 à 0 qui leur offrait leur première victoire.

Camille Lenglet : « On a bien commencé le match, nous sommes restés concentrés et voulions montrer à notre public qu’on avait du caractère. On a tout donné. A force de perdre on avait la rage car on perd sur des détails contre Landes Basket. Malgré tout on a pas perdu notre dynamique.

Emmanuel Coueret : « Après une semaine difficile on apprécie cette victoire avec une bonne prestation du banc. C’est ce que j’attendais, ça fait du bien quand ça arrive.