Les Déferlantes ouvrent une nouvelle page de leur histoire à La Trocardière.

0
126

Les Déferlantes du Nantes Rezé Basket (NRB) ouvrent une nouvelle page de leur histoire avec la fin de l’apurement de la dette, l’arrivée d’un nouveau président, l’investissement de la salle métropolitaine « la Trocardière » en partage avec le Nantes Basket Hermine (NBH), le renouvellement de 70 % des effectifs et enfin le changement d’adjoint au fidèle coach Emmanuel Coeuret.

En septembre nous apprenions que le président Franck Valenteyn, à la suite d’une mobilité professionnelle, laissait sa place de président à Jean-Pierre Ciglia 58 ans, ancien partenaire du NBH et du NRB, qui a déjà occupé le poste de président d’un club de basket à Colmar entre 1996 et 2001, et dans un club près de Toulouse entre 2005 et 2007. Son ambition première « de poursuivre la politique mise en place par le président sortant. La saison prochaine est déjà lancée, le club est sur les rails, il faut poursuivre le travail déjà fait avant d’espérer, pourquoi pas, faire mieux. »

Du côté du staff technique c’est désormais le Nazairien Stéphane Jarnoux qui assistera Emmanuel Coeuret, le contrat de Caroline Aubert n’ayant pas été renouvelé. De l’effectif de la saison précédente, seules sont restées Maud Medenou, Camille Lenglet et Amandine Michaud, cette dernière ayant pour l’occasion signé son premier contrat professionnel. Le Staff a donc dû s’atteler à la reconstitution d’une équipe compétitive, un quasi rituel pour lui depuis quelques années. A la mène nous retrouverons donc Camille Lenglet et la nouvelle Déferlante Ana Suarez, une joueuse espagnole qui fit le bonheur de Tarbes lors de la dernière campagne les ayant menés à la finale pour le titre 2018 face à Bourges. Dès les matches de préparation elle a fait montre d’un esprit remarquable alliant professionnalisme et dynamisme qui en ont fait une capitaine toute désignée. En poste 2-3 nous retrouvons Amandine Michaud épaulée par l’Américaine Shaqwedia Wallace en provenance de Belgique après avoir réussi une belle saison sous les couleurs d’Angers en 2016-2017 et une internationale Tchèque Michaela Stejskalova qui va découvrir le championnat français après une saison en demie teinte.

Du côté des grandes, outre la désormais cadre de l’équipe malgré sa grande discrétion mais son investissement collectif exemplaire, Maud Medenou, nous retrouvons une autre ex-joueuse angevine Clarince Djaldi-Tabdi qui après une période de convalescence liée à une opération de son épaule gauche, a retrouvé le terrain en fin de préparation. La Parisienne Nabala Fofana, une jeune joueuse athlétique sortie de l’INSEP, vient de vivre un bel été au sein de l’équipe de France des U18 lors de l’Euro. Enfin le poste 5 initialement confié à Elodie Berta qui finalement a mis un terme à sa carrière, sera tenu par Briana Day une américaine de grande taille qui va elle aussi découvrir la France en provenance de Namur (Belgique).

Un début à l’Open de Coubertin

« Les matches de préparation s’étant bien passés », dixit Emmanuel Coeuret, les Déferlantes ont ouvert leur compteur européen en allant s’imposer mercredi dernier à Liège, équipe qu’elles affronteront pour le match retour à la Trocardière le 14 octobre à 20h00, la première sortie officielle dans leur nouvel antre.

Entre temps elles vont jouer ce week-end contre Montpellier en ouverture du championnat de la Ligue Féminine (LFB) lors du traditionnel Open joué à Coubertin de même que le trophée des champions et les autres matches de cette première journée.

Lors du bilan de la phase de préparation Emmanuel Coeuret a insisté sur le fait que « C’est une équipe qui vit bien ensemble, ce qui se voit sur le terrain. La préparation physique s’est bien passée bien que nous n’ayons fait qu’un sel match au complet. Nous aurons un secteur intérieur différent qui s’appuiera sur une belle ligne arrière avec Ana. Je suis content des recrues mais aussi des filles qui sont restées. Maintenant on va se déplacer beaucoup pour débuter la saison alors prenons les matches un à un ».

Prochain match à La Trocardière le mercredi 17 octobre à 20h00 en Europacup contre Liège.

Marc Pérais