Handball N.2M: Saint-Nazaire s’impose 32-31 sur Cherbourg

0
113

Les Nazairiens se sont faits peur ! 

Battus dans leur salle de Chantereyne, les réservistes cherbourgeois, après avoir délaissé les l’embouchure de la Divette, accostaient sur les rives du port ligérien où l’attendait une formation nazairienne avide de gommer ce que l’on considère « Comme un faux pas » à Oissel lors du match d’ouverture.

Très vite, le début de la rencontre laisse penser à une victoire facile des Nazairiens, c’est pourtant aux forceps que ceux-ci l’emporteront en inscrivant le but victorieux dans la dernière minute. « Nous sommes hyper frustrés. On les embête en proposant un handball attrayant. Je ne peux qu’être fier de mes joueurs » souligne Julien Léonard « Voir des gamins résister à des joueurs rompus à des niveaux beaucoup plus élevés ne peut être que motif de satisfaction. »

Distancés de six longueurs, (5-11, 14’), les Manchois choisiront ce moment pour revenir à la marque avec un Maël Fouga de feu et un Alexis Jacquin très précieux, (12-13, 28’).

Sursaut d’orgueil nazairien

En début de seconde période les joueurs de Julien Léonard feront vite douter les locaux et, peu avant la 40’ ils reviennent à hauteur, (20-20) avant de passer devant (21-20) la minute suivante. Sentant le danger les Nazairiens par Lucas et Mathieu de la Brétèche, Quentin Leleu, Abdoulaye Sarr reprennent l’avantage, (27-22, 44’) avant une nouvelle fois de baisser le pied. « C’est le mal latent de cette équipe depuis quelques saisons on pense avoir le contrôle du match et tout d’un coup on perd le fil… » acquiesçait d’ailleurs Olivier de la Brétèche après coup tout heureux du sursaut d’orgueil des siens qui avaient été rejoints au score, (31-31, 59’) sous les coups de butoirs de Weber, Callewaert, Jacquin et Bocher mais aussi un très grand Alexandre Ribeiro dans les buts qui retardera au maximum l’échéance. « Nous étions le Petit Poucet face à l’Ogre. Nous perdons deux ballons très importants en fin de rencontre. Nous nous inclinons sur des détails. La satisfaction c’est que l’on avance par rapport à la prestation de la semaine dernière » concluait satisfait si l’on l’être d’une défaite Julien Léonard. 

Denis Gonidec

SAINT NAZAIRE HB – JS CHERBOURGEOISE MANCHE HB (B) : 32 – 31 (15-12). Arbitres : MM. Braye et Guyot. 280 spectateurs

SAINT-NAZAIRE : Reuille (4 arrêts), Martin (4 arrêts). Leleu (6), Guignier, L. de la Brétèche (3), Frèche (2), Girard (3), J. de la Brétèche (1), M. de la Brétèche (3), Arnaud (3), Cassin (5), Sarr (6).Entraîneur. Olivier de la Brétèche, assistant, Steven Harteau.

CHERBOURG : Lambert (6 arrêts), Ribeiro (8 arrêts). Weber (5 dont 2 penaltys), Chuinart (2), Duval, Bocher (5), Fouga (5), Martineau (1), Jacquin (6), Pautaire (2), Callewaert (5), Lauer. Entraîneur. Julien Léonard