Rugby: Saint-Nazaire Ovalie : Humbles et ambitieux

0
112

 

Pour les Nazairiens la saison dernière a été très compliquée en Honneur Régional. Il a fallu attendre le mois de novembre pour connaître les conditions d’accessions en Fédérale 3. « On a su qu’il fallait aller le plus loin possible en phases finales pour accéder » commente Romain Gressier Monnard le président du SNO. En terminant au 3e rang national les joueurs ont gagné sur le terrain ce précieux sésame vers le niveau national. 

 

Place désormais donc à ce nouveau challenge de la Fédérale 3. « On va rester très humbles » affirme Romain Gressier Monnard. Avant d’ajouter « La saison dernière on a goûté aux phases finales et on a envie d’y retourner ». En clair, les Nazairiens veulent se qualifier pour les play-offs et viser même un plus haut. « Les objectifs on les a fixés en concertation avec les joueurs » souligne le directeur sportif Johan Fornier.

Et le plus ambitieux de ceux-là est un des trois capitaines, Victor Muret qui vise ni plus ni moins que le titre de champion de France de Fédérale 3. Les autres capitaines en fonction des blessures et contexte de match seront Allan Le Roy et Thomas Letexier.

Un effectif de 70 joueurs.

Savoureux mélange entre jeunes venus du rang des juniors et quelques expérimentés qui ont connu la Fédérale 1 et 2. « Notre moyenne d’âge sera plus élevée que l’an dernier » souligne Johan Fornier. Avant d’ajouter « Tout ce que les joueurs ont vécu l’an dernier va leur servir d’expérience ».

Surtout que ces deniers sont presque tous restés et que 17 recrues sont venues renforcer l’effectif nazairien. Et parmi ceux qui sont restés, il y a toute une génération (celle de 95 à 99) qui n’a jamais perdu depuis 6 ans au Pré Hembert comme aime à le souligner Johan Fornier.

Une série en cours qui pourrait donc se poursuivre dimanche avec la réception du voisin du RC La Baule. La première confrontation de l’histoire entre les 2 clubs. Alors rendez-vous particulier ? Johan Fornier balaye l’aspect derby « Pour nous c’est un match comme les autres. Le premier à domicile qu’on doit gagner ».

Pourtant on peut parier que le Pré-Hembert revêtira ses habits de fête dimanche. Et comme pour marquer l’aspect un tantinet particulier de cette rencontre le symbolique trophée de la Presqu’île sera remis au vainqueur.

Une belle idée du président nazairien qui affiche clairement sa volonté de collaborer avec ses voisins pour le plus grand bien du rugby entre Brière et Presqu’ile.

Gilles DAVID