Saint Nazaire Olympique Aviron, Champion de France et vice champion de France en aviron de mer.

0
352

Un superbe weekend vient de se dérouler pour les Nazairiens aux championnats de France d’aviron de mer à Plougonvelin ( Finistère) avec pas moins de 14 rameuses et rameurs le club Ligérien des bords de l’estuaire à frappé fort.
En quatre barré mixte
Les J18 qui ont ouvert le bal des finales sur une mer formée ont vue des débats de haute intensités, L’équipage composé de Malo Guillou, Emie Delalande, Maxence Briand, Amélie Chauvin barreuse Camille Le Clere, ont réalisé un parcours plein. Sur les 6 kilomètres de l’épreuve, après un départ correct le bateau Nazairien à attaqué le bord numéro 2 pied au planché et a relayé l’équipage de Paluden et de la Seyne/mer à plus de quarante secondes.

De leur coté Morvan Nozahic et Alexandre Jaunet, en deux de couple sénior, gardent le titre de vice champion de France acquit il y a un an à Marseille. N’ayant pas les moyens de pouvoir accroché l’équipage de Chambery (champion) il a fallut résister aux attaques des basques de St jean de Luz qui complète le podium.
Héloise Renou habitué du solo chez les femmes séniores ( 3 championnats du mode à son actif) se classe septième dans une course remportée par St Jean de Luz.

Le quatre sénior prend la neuvième place de la finale, une très belle performance pour cet équipage de 19 ans de moyenne et qui était champion de france J18 l’an passée.

« La feuille de route est conforme aux objectifs que nous nous étions fixés, avec quatre équipages engagés et quatre en finale A, dont un titre et une médaille d’argent souligne Christophe Briand le manager du club. Nous confirmons notre montée en puissance sur l’aviron de mer. La particularité de club est que ce sont nos rameuses et rameurs rivière qui s’oxygène avec la pratique de l’aviron de mer. Nous adaptons donc notre programme d’entrainement à cette spécificité, l’activité qui est plus ludique que l’aviron de rivière et qui demande un bon sens tactique, analyse du parcours des trajectoires, qui demande aussi beaucoup de rigueur pour pouvoir aborder les changements de bord, passer les grosses vagues et surfer. »

Et pour la suite de la saison ?
« Nous basculons sur la préparation des différents championnats de France. Dans deux semaines nous serons à Libourne avec les séniors, la aussi nous auront des ambitions, Mickael Marteau associé à Alexandre Jaunet en l’absence de Hugo Quémener (blessure) seront de sérieux prétendants au titre en deux de couple sénior. Ensuite ce sera le tour des plus jeunes, en attendant le très haut niveau qui à rendez vous avec l’équipe National pour la coupe du monde ( Hugo Quémener, si retour de blessure, devrait être associé à Bastien Quiqueret) et Mickael Marteau devrait retrouver Romuald Moreau, Alberic Cormerais,Maxime Ducret à bord du quatre de couple France. »