Victoire du Nantes Rezé Basket 80 à 75 face à Lattes Montpellier

0
539

Nantes – Lattes Montpellier 80-75  (28-20, 15-20, 22-18, 15-17)

Après deux semaines sans compétition et quelques soucis physiques de certaines joueuses lors des derniers entrainements, les Déferlantes ont répondu présentes d’entrée de match contre un adversaire qui leur réussit plutôt bien puisqu’après s’être imposées dans le Sud, les protégées du président Franck Valenteyn se sont imposées à Mangin et ce après avoir réalisé une très belle prestation.

Ce sont pourtant les partenaires d’Anaël Lardy qui ouvraient le compteur de point, mais ce panier fut suivi d’un 11 à 0 par des Déferlantes en feu portées par un public chaud bouillant. Ambrosia Anderson, qui pourtant s’était peu entrainé, avait d’entrée de jeu bien réglé la mire. Et c’est pied au plancher que les joueuses du Nantes Rezé Basket ponctuaient ce premier quart temps sur un score de 28 à 20 plutôt vu à la mi-temps lors de précédentes sorties.

Sous la houlette d’une « Capitaine Shona » (Notre photo prise par Laury Mahé de Shoot’Lo) efficace  tant dans sa mène du jeu que dans sa contribution à alimenter la marque, elle terminera d’ailleurs MVP de la rencontre avec 22 points d’évaluation, les locales font mieux que résister aux coups de boutoir de la dernière recrue sudiste Suzy Batkovic impressionnante sous les panneaux des deux côtés du terrain. Malgré une Nayo Raincock plus discrète qu’à l’accoutumée les filles d’Emmanuel Coeuret et Caroline Aubert conservent 3 points d’avance à la mi-temps (43-40).

Durant la mi-temps, la grosse interrogation des supporters, dont une forte colonie du club Trignacais de l’ASCT, portait sur « les filles vont-elles pouvoir tenir ce rythme tout le match, d’autant que les compteurs fautes commence à être sérieusement allumé » et bien la réponse n’a pas tardé à venir puisqu’avec une agressivité de bon aloi ponctuée d’une interception et contre-attaque productive de Camille Lenglet, les Déferlantes ne faiblissaient pas et malgré l’efficacité visiteuse de Marie Mané et Ta Shauna Rodgers, elles ajoutaient 4 points supplémentaires à leur avance pour attaquer le dernier quart sur le score de 65 à 58.

Les nerfs des spectateurs de Mangin allaient être mis à rude épreuve durant les 10 dernières minutes avec les 3 nantaises en charge du rebond rapidement pénalisées de 4 fautes chacune, mais rien n’y fit pour les filles de Rachid Méziane assisté de l’ex-Déferlantes Aurélie Bonnan, qui durent s’incliner sur leur point fort puisque les partenaires de Katia Clanet et Maud Medenou inscrivent 40 de leurs 80 points sous les paniers adverses. C’est dans une « salle debout » et avec un ultime lancer-franc d’Ambrosia Anderson que le Nantes Rezé Basket s’offre une belle victoire collective.

Shona Thorburn : « On a joué agressif, on a fait un bon match, ce soir on avait une belle équipe et eu beaucoup de plaisir. »

Emmanuel Coeuret : « On gagne avec une Nayo limitée à 8 points. Après notre défaite en Vendée on a changé certaines choses, moi le premier avec les jeunes qui rentrent plus vite dans les rotations, ça les met en confiance et elles sont sur le terrain car elles sont efficaces.»

Marc Perais

Pour Nantes Rezé Basket : Katia Clanet (6 points, 6 rebonds), Lidija Turcinovic (19 points, 5 rebonds) Shona Thorburn (17 points, 5 rebonds, 4 passes décisives), Maud Medenou (13 points, 4 rebonds), Folane Nayo Raincock (8 points, 5 rebonds), Camille Lenglet (2 points), Amandine Michaud (3 points) Ambrosia Anderson (12 points, 4 rebonds).

Pour Lattes-Montpellier : Fatimatou Sacko (12 points, 13 rebonds) Marie Mané (11 points, 2 rebonds), Courtney Hurt (11 points, 8 rebonds), Suzy Batkovic (21 points, 8 rebonds) Ta Shauna Rodgers (11 points, 2 passes décisives)