Rugby Fédérale 3. TRIGNAC – PLOUZANE : 11 – 6

0
289

Trignac a une nouvelle fois déjoué les pronostics !

Beaucoup d’interrogations entouraient le groupe qui entamait cette saison 2017-2018 pas sous les meilleurs hospices, à force de rencontres et après avoir ramassés quelques belles déculottées, les équipiers de Romain Foucher profitent de cette belle dynamique pour faire taire les plus pessimistes.

Jamais vainqueurs à Lesvières, les joueurs de Steven Sparks entendaient bien profiter de cette inviolabilité pour parvenir à leurs fins cette saison où tout semblaient leur réussir. C’était une nouvelle fois sans compter sur cet esprit trignacais qui sait mieux que quiconque ce que veut dire « Renverser des montagnes ! »

Pourtant le début de rencontre donnaient quelques frissons aux plus ardents supporteurs trignacais qui voyaient les Finistériens investir la moitié de terrain locale sans pour autant que le préposé au tableau d’affichage n’ait à intervenir. Après avoir laissé passer l’orage Trignac suite à un rush rageur d’Adam Vera passera enfin la ligne médiane pour dominer outrageusement son adversaire, un avantage de plus de vingt minutes qui lui aussi ne modifiera pas le compteur points.

Relâchant quelque peu leur emprise les Rouge et Noir se laissent surprendre, juste avant la pause, 38’, par une pénalité de Cessou. Menés 0-3 les Canards Briérons profitent à leur tour de l’avantage du vent et Botscazo égalise, 48’. Le stade Lesvières commence vraiment à y croire malgré une nouvelle pénalité de Cessou, 51’, mais il est écrit que Trignac est prêt pour réussir l’impossible exploit et sur un ballon relâché par la défense bretonne, Killian Dusch surgit pour aplatir confirmant ainsi l’envie et, disons-le, la supériorité locale dans tous les domaines, (8-6, 53’) avant que Camille Botscazo, l’exécuteur des grandes œuvres ne mettent son équipe à l’abri d’un essai sur une nouvelle pénalité, (71’).

Un RCT énorme

Il restait dix minutes à tenir pour les Trignacais, ils le firent et de très belle manière en maintenant les Finistériens dans leur moitié de terrain avant que Killian Dusch d’un magistral coup de pied, 80’+3 ne libère toute une équipe, tout un stade qui aura une nouvelle anecdote sportive à raconter et se raconter pour vanter la ‘’Gnac Trignacaise’’ un produit d’Apellation d’origine Protégé… «  On avait à cœur de faire tomber le leader » avoue Romain Foucher le capitaine Rouge et Noir. « Notre adversaire ne s’attendait certainement pas à avoir autant de ‘’combat’’, nous avons resté structuré et fait un match plein avec nos ‘’couilles’’ et envie » poursuit heureux le capitaine victorieux alors que Steven Sparks devra encore attendre pour repartir vainqueur de Lesvières « Nous avons trop pêché dans l’organisation et pas produit ce qu’il fallait pour gagner aujourd’hui »

Une analyse qui contrastait avec le sentiment « D’avoir été trop sanctionné dans des moments importants de la rencontre » ajoutait le technicien avant de rendre hommage « A une très belle équipe qui n’est certainement pas à sa place aujourd’hui… » Et oui battre La Baule chez lui avant de faire mordre la poussière au leader invaincu, il n’y a que Trignac pour réaliser de telles performances, l’histoire est là pour en témoigner…

Denis Gonidec

RC TRIGNAC – PLOUZANE AC : 11 – 6 (0-3). Arbitre M. Groizeleau, Comité Poitou- Charente.

TRIGNAC : Essai Dusch (53’). Pénalités Botscazo (48’, 71’).

PLOUZANE : Pénalités Cessou (38’,51’). Carton jaune Gestin (17’), carton blanc Paroissien (71’).