Handball N2M. Saint-Nazaire – Bouguenais : 20 – 21

0
149

Les Bouguenaisiens moins brouillons l’emportent logiquement

Mais où était passé le Saint-Nazaire HandBall qui avait su enchanter le gymnase Fogel il y a tout juste une semaine, faute d’avoir une nouvelle fois pu et su réédité une série victorieuse les hommes de Steve Berger laissent filer la victoire et retournent dans le rang

Froide colère pour Steve Berger à l’issue d’une rencontre où ses protégés ont pratiquement été menés de bout en bout. « Nous avons eu trop de carences individuelles, notre prestation est indigne de la N2. Nous n’apprenons pas de nos erreurs on les répète… » Multipliant les imprécisions aux tirs et les approximations aux relances les portuaires ont laissé partir des banlieusards nantais qui n’en demandaient pas tant « Les gars avaient une envie énorme, ils font un grand match et mènent quasiment su début à la fin. On s’entraîne depuis un bon moment pour vivre ce genre de rencontre, la victoire est méritée » laissait entendre à qui le voulait Yann Lefeuvre l’heureux coach d’un effectif qui en voulait certainement plus que son adversaire.

Après avoir mené 0-4 à la sixième minute, les visiteurs concéderont leur premier qu’après huit minutes quinze de jeu. Les Nazairiens semblaient empêtrés dans un problème insoluble face à la défense agressive de Bouguenais. Pourtant la suite des opérations laissait entrevoir un léger mieux, les locaux passeront même devant, (12-11, 34’), mais Bouguenais réagit rapidement, (13-16, 39’). Pourtant, l’improbable a bien failli arriver quand les Nazairiens reviendront du Diable Vauvert pour égaliser, (20-20, 59’), et auraient même pu avec un peu plus de lucidité mais au contraire c’est Bouguenais qui héritera d’un tir aux sept mètres alors que, comme certains l’affirmeront, la sirène avait retenti… Fayssal Souhir ne se laissera pas impressionné par les sifflets du public et sa main ne tremblera pas pour battre le gardien nazairien. Le match se finira dans la confusion générale mais reconnaissons qu’il aurait été injuste, certainement, de voir les banlieusards nantais battus sur le fil.

Denis Gonidec

SAINT – NAZAIRE HB – CJ BOUGUENAIS HB : 20 – 21 (10-11). Arbitres : MM. Boulay et Lombard. 150 spectateurs.

SAINT-NAZAIRE : Reuile (4 arrêts), Martin (2 arrêts dont 1 penalty). Leleu (1), Gouill (1), Guignier (1), De la Bretèche L. (3), Roussel (1), De la Bretèche J. (1), Prud’Homme (1), De la Bretèche M. (3), Arnaud (5 dont 1 penalty), Cassin (3). Entraîneur : Steve Berger

BOUGUENAIS : Viman (12 arrêts dont 1 penalty), Guibot (1 arrêt). Le Boulaire (1), Saïdi (3 dont 1 penalty), Delebekk (4), Souhir (5 dont 3 penaltys), Giraud (3), Gaunet (1), Thibaudeau (1), Lahaye , Makenzet-Moussa, Poirier (3). Entraîneur : Yann Lefeuvre