Handball Nationale 2. SAINT-NAZAIRE – DREUX : 25 – 17

0
337

Dreux n’a jamais réussi à forcer le verrou ligérien ! 

Avec seulement six buts à leur actif en première période, les joueurs de Françis Tuzolana, ont rapidement hypothéqué leur chance d’écarter du podium un concurrent direct. Pire, sans l’excellente partie des deux gardiens drouaisiens, Abdoulaye Drame et Stéphane Rouyer, l’addition aurait pu être bien plus corsée.

Kevin Kinangebini, Yosse Balimba et Fabrice Sessou essaieront bien de secouer l‘équipe locale mais c’était sans compter sur la défense de fer dressée par une équipe ligérienne retrouvée et qui enchaîne les victoires depuis la reprise. « Si on peut relever un point négatif sur cette prestation, c’est peut-être les occasions manquées en attaque sur les occasions que l’on a su se créer » reconnaîtra d’ailleurs Steve Berger l’entraîneur nazairien. « Oui je suis satisfait, nous recevons de nouveau samedi, avec la venue de Bouguenais, c’est l’occasion d’enchaîner, et de faire une série alors que ce caractère de derby donne une autre configuration à la rencontre même si ce soir je n’ai pas senti l’équipe ‘’dévisser’’ »

Deux victoires sans être particulièrement brillants mais efficaces, mais en proposant de bonnes séquences en ne perdant que peu de ballons et surtout « En ne confondant plus vitesse et précipitation ! » se réjouissait Steve Berger. Une satisfaction qui contrastait avec la colère de Francis Tuzolana « Il faut que chacun se regarde et fasse son autocritique ! Ce soir nous avons été tout simplement lamentables. Je le pensais et le disais en début de saison ne pas avoir une équipe de niveau de la N2, ce soir nous avons-nous l’avons prouvé en étant indigne de ce niveau… » Fulminait encore le coach qui attend une réaction de ses joueurs avant le voyage à Chartres, un autre déplacement qui s’annonce difficile.

Denis Gonidec

‌‌SAINT – NAZAIRE HB – DREUX ACHB : 25 – 17 (12-6). Arbitres : MM. Boucherikha-Mestre et Sibileau. Environ 120 spectateurs.

SAINT-NAZAIRE : Reuille (5 arrêts dont 1 penalty), Martin (8 arrêts). Leleu (4), Bartheau (3), Guignier (2 dont 1 penalty), De la Bretèche L. (3), Roussel, Daniel, Girard (5), De la Bretèche J. (2), Arnaud (5 dont 2 penaltys), Cassin (1). Entraîneur : Steve Berger DREUX : Rouyer (5 arrêts), Drame (8 arrêts). Segueni, Tornil, Vumba, Kabasele (4 dont 2 penaltys), Broussais, Léon (1), Kiangebeni (6 dont 3 penaltys), Balimba (5), Sessou (3), Beaumont. Entraîneur : Francis Tuzolana