Rugby. Fédérale 3 Poule 7. La Baule – Trignac, 8-14

0
955

Trignac a saisi la notion de derby

L’un a joué un derby, l’autre non. Le RC Trignac a logiquement battu le RC Baulois aux Salines par 8-14.

« Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne ! » L’adage a été parfaitement entendu par le Rugby Club Trignacais, logique et à la fois surprenant vainqueur à La Baule dimanche après-midi (8-14). Les Rouge et Noir n’ont pas seulement gagné ce duel toujours attendu, ils l’ont dominé de A à Z. Et pour être honnête, on ne s’attendait certainement pas à un tel résultat, compte-tenu de l’écart au classement entre les deux formations (3e et 10e). C’est aussi ça, la beauté du sport !

Botscazo comme à la parade

Si le début de partie était équilibré, c’est Botscazo et son solide jeu au pied qui permettait au RCT de virer en tête sur un drop maîtrisé (0-3, 17’). Si Dorbeaux permettait à La Baule de recoller sur une pénalité (3-3, 30’), ce n’était que pour une courte durée. Sept minutes plus tard, Olivier forçait la défense vacillante des pensionnaires du stade des Salines (3-8). Logique, tant Trignac mettait beaucoup plus d’entrain et de sérieux dans son jeu, à l’image de son arrière-garde assurée par le colosse Tokotuu (1 m 88, 135 kg).

Au retour des vestiaires, Trignac, mains sur le ballon, pénalisait les nombreuses fautes bauloises. Et c’est Botscazo qui se régalait sur pénalités (8-14). Contre le cours du jeu, le RCB inscrivait un essai pour l’honneur en fin de rencontre par Igigabel (80’, 8-14)…

Grégoire Maurin (RCB) : « L’état d’esprit est défaillant… »

Le staff des visiteurs pouvait triompher. « Nous avons fait un grand match et prouvé que l’on pouvait tenir tête à des belles équipes, expliquait le technicien Jean-Paul Christmann. La Baule, certes diminuée, tout comme nous, ne s’attendait certainement pas à une telle opposition de notre part. ». Son homologue Grégoire Maurin, abattu, ne mâchait pas ses mots : « La victoire de Trignac est méritée. Nous faisons un non-match. Nous sommes suffisants et on le paye contre une équipe qui est à 200 %. Les joueurs doivent se prendre en mains.L’état d’esprit est défaillant et on ne met pas suffisamment d’investissement à l’entrainement ». Le torchon brûle à La Baule.

Clément Cadiet

La fiche technique 

La Baule – Trignac : 8-14 (3-8).

La Baule : Essais : Igigabel (80’)

Pénalité : Dorbeaux (30’)

Trignac : Essai : Olivier (37’)

Pénalités : Botscazo (60’ et 74’)

Drop : Botscazo (17’)