Basket-ball LFB: Nantes-Rezé bat Nice 66-56

0
476

Victoire des Déferlantes à l’issue d’un âpre combat contre Nice

Nantes-Rezé-Nice 66-56  (13-14, 21-17, 14-11, 18-16)

Les joueuses d’Emmanuel Coeuret ont honoré, comme il se doit, sa prolongation de 2 ans de son contrat de coach, en s’imposant face à Nice,un concurrent direct au TOP 8, et ce à l’issue d’un dur combat ou les partenaires de Shona Thorburn ont su répondre au défi physique proposé par les azuréennes.

Contrairement à l’attaque de leurs dernières sorties à Mangin, les joueuses du NRB ont joué les yeux dans les yeux face à une équipe dont la réputation de jeu très physique n’est pas usurpée. Si les protégées de Jimmy Vérove viraient en tête à l’issue du premier quart temps, les Nanto-rézéennes sous l’impulsion de Nayo Raincock (Notre Photo par Laury Mahé, qui finira la  rencontre avec 30 points d’évaluation, trouvaient le chemin du panier pour prendre le commandement à l’issue de la première mi-temps (34-31) Le banc si souvent critiqué ne laissait pas sa part du combat à l’image d’une Camille Lenglet qui arrachait le ballon des mains adverses pour conclure par un panier doublé sanctionné d’un plus un.

Un match physique

Au retour des vestiaires, la rencontre montait en intensité et les contacts rugueux se multipliaient, mais étaient logiquement sanctionnés comme la faute anti sportive de Naignouma Coulibaly dont l’œuvre sous les paniers aura surement laissé quelques souvenirs à Nayo Raincock.

Emmanuel Coeuret avait prévenu ses joueuses, leurs adversaires ne lâcheraient rien aussi le break 57-46 à un peu plus de quatre minutes du coup de sifflet final a en partie rassuré un public de Mangin au diapason de son équipe. Malgré quelques sursauts sudistes portés par Géraldine Robert, les Déferlantes s’imposent de 10 points avant de partager leur joie avec les fidèles supporters.

Marc Perais

Nayo Raincock : « Cela a été très physique, on s’y était préparé mais ce n’est pas facile de jouer ce type de match. »

Emmanuel Coeuret : « Nous avons réalisé notre meilleur match dans l’esprit à Mangin ce que confirme les chiffres puisque nous réalisons 73 d’évaluation contre 536 pour Nice.»

Pour Nantes Rezé Basket : Katia Clanet (4 points, 3 rebonds), Lidija Turcinovic (8 points, 7 rebonds) Shona Thorburn (8 points, 7 rebonds, 4 passes décisives), Maud Medenou (13 points, 6 rebonds), Folane Nayo Raincock (24 points, 9 rebonds), Camille Lenglet (5 points),

Pour Nice : Géraldine Robert (11 points, 8 rebonds) Mamignan Touré (7 points, 2 rebonds), Antiesha Brown (15 points, 3 rebonds), Naignouma Coulibaly (13 points, 11 rebonds) Alix Duchet (5 points, 2 passes décisives)