Volley-ball Ligue B. Saint-Nazaire VBA. Le point avec Gilles Gosselin

0
578

Gilles Gosselin : « Être dans les quatre premiers à la fin » 

Le SNVBA a repris le chemin de l’entraînement le 26 décembre. L’occasion pour son manager Gilles Gosselin de dresser un bilan à mi-saison avant d’attaquer 2018 contre le Plessis-Robinson, le 12 janvier prochain à Coubertin.

Êtes-vous satisfaits de cette première partie de saison ? 

Gilles Gosselin : « Elle est encourageante, notamment en raison des belles victoires contre Cambrai (3-2) et Narbonne (3-1). Mais nous n’avons jamais gagné à l’extérieur, c’est un point négatif. La défaite contre Saint-Quentin (1-3) me reste en travers de la gorge car ce sont des points qu’on ne doit pas abandonner, on n’a pas fait ce qu’il fallait sur ce match. Sur nos cinq revers, en dehors de cette partie contre Saint-Quentin, nous n’avons pas démérité. »

Comment expliquer les deux visages de l’équipe, qui est capable de souffler le bon, voire le très bon contre Narbonne, et le mauvais ? 

« Je pense que l’on manque de concentration et de cohésion à certains moments. On est capable de relâcher la pression en cours de rencontre… Mais les joueurs ont su faire face, notamment après l’absence de Lionel Coloras, pour offrir un beau visage contre Narbonne. Ils ont été très déterminés et ont respecté le plan de jeu. Il faut s’inspirer de cette rencontre pour attaquer 2018 de la meilleure des façons. »

Individuellement, certains joueurs attirent les louanges… On pense notamment à Romain Devèze ou encore Steven Hunt sur les derniers matchs.

« Ils ont tous été performants. Romain a fait une première partie très positive, mais il faut rester prudent et continuer à travailler. Steven a commencé en dents-de-scie pour terminer de belle manière. Mais je suis satisfait de mon groupe. Satisfait de sa réaction pour compenser l’absence de Lionel Coloras qui a forcément été préjudiciable. Son retour est d’ailleurs très positif pour nous ».

Quels sont les objectifs désormais ? 

« On attaque 2018 par deux matchs très importants : Le Plessis-Robinson (le 12 janvier à Coubertin) et Saint-Quentin contre qui nous devons prendre notre revanche. Il faut nous imposer pour espérer être dans les quatre premiers à la fin du championnat et ainsi réussir l’objectif du début de saison. Il faut aussi mettre fin à cette série de défaites à l’extérieur ! Mais il faut garder à l’esprit que le niveau de la Ligue B s’est encore densifié. Je ne suis pas inquiet dans la mesure où je sais que nous sommes capables d’embêter beaucoup d’équipes ! »

Clément Cadiet