La vague nazairienne submerge Narbonne ! 

Le SNVBA a de la ressource. Malgré les absences de marque, il a, par moments, donné la leçon au deuxième de Ligue B.

C’est un cadeau de Noël avant l’heure pour tous les supporters du SNVBA ! Jeudi soir, les hommes de Gilles Gosselin se sont offert le scalp de Narbonne, solide deuxième de Ligue B (3-1).

Une prouesse tant on ne donnait pas cher de la peau des Bleus avant la rencontre. A l’absence de Lionel Coloras venait s’ajouter celle de Quentin Marion, un autre élément important du dispositif du technicien nazairien. Dès lors, difficile d’imaginer les pensionnaires du gymnase Pierre-de-Coubertin pouvoir rivaliser avec une formation de tête, au bloc si impressionnant. Et pourtant, Saint-Nazaire a réalisé une partie sérieuse pour faire déjouer son adversaire. « Nous avons fait un match courageux face à une très bonne équipe », signalait Gilles Gosselin après coup.

Des Nazairiens performants

Courageux, il fallait l’être! Notamment après un premier set perdu en fin d’acte après avoir tenu tête (19-19, 20’). « Dans notre situation, il faut être très concentré et appliqué », expliquait-on du côté du staff. Pas mieux. Porté par un Steven Hunt des grands soirs (26 points), le SNVBA s’est rebiffé de fort belle manière dans le second set. Il n’a jamais craqué alors que 5 balles de set avaient été sauvées par Narbonne ! (30-28 en 37’).

Dépassés par l’envie, l’application et la fougue, les visiteurs n’ont jamais réussi à véritablement recoller dans le 3 e (25-18) et le 4 e set (25-21). Glenn Tuifua (18 points) et l’incontournable Hunt ont régalé par des missiles très souvent bien sentis qui laissaient la réception adverse dans les starting-blocks. « Nous avons été performants dans la plupart des domaines. Les joueurs n’ont pas lâché le plan de jeu. Il faut les féliciter. Cette victoire remet en perspective la valeur de l’équipe », entonnait Gilles Gosselin qui ne s’est pas éternisé devant les journalistes afin de fêter ce succès bien mérité avec ses joueurs. Saint-Nazaire termine 2017 en beauté.

Clément Cadiet

SAINT-NAZAIRE – NARBONNE : 3-1

(22-25 en 29’, 30-28 en 37’, 25-18 en 27’, 25-21 en 28’)

Arbitres : J. Zgheub et P. Drèves

500 spectateurs environ

SAINT-NAZAIRE : Tuifua 18, Possamai, Reck 7, Hunt 26, Guyomar, Mourier 6, Falafala 14, Paofai 12, Gnenegbe, Wilson, Libéro : Devèze.

Entraîneur : Gilles Gosselin

NARBONNE : Valchev 17, Prigent 1, Gonzalez L 12, Halilovic 2, Schneider 17, Sol 10, Manuohalalo 2, Radtke 6, Wojcik 1, Libéro : Kilama.

Entraîneur : Tristan Martin