Dans une passe difficile actuellement, le SNVBA s’est rassuré en battant largement Avignon. 

Celle-là ne fera pas oublier les lacunes actuelles du SNVBA. Vainqueurs d’Avignon trois sets à zéro samedi soir, les joueurs de Gilles Gosselin ont repris leur marche en avant après deux défaites contre Lyon (le week-end dernier en Ligue B et mardi en coupe de France).

Toujours privés de Lionel Coloras, les Bleus ont alterné le bon et le mauvais. Avec un bloc performant composé de Marc Wilson et de Steven Hunt, ils ont souvent dressé une muraille derrière le filet qui a posé des soucis aux Sudistes. En revanche, les trop nombreuses fautes directes avaient de quoi faire enrager les 800 spectateurs venus au gymnase Pierre-de-Coubertin par cette froide soirée de début décembre. Pour preuve, menée d’entrée 0-2, Saint-Nazaire a accumulé pas moins de trois fautes directes en seulement trois petites minutes de jeu ! « Offensivement, c’est un match moyen de notre part », avouait Gilles Gosselin.

Au coude à coude la plupart du temps, les deux formations brillaient par leur maladresse. Du côté d’Avignon, la réception ne parvenait pas à trouver la bonne carburation. Une brèche dans laquelle s’est régulièrement engouffré le SNVBA de Glenn Tuifua (16 points) pour obtenir le gain des sets. Il fallait aussi une bonne dose de solidarité, comme sur une balle de set sauvée à la fin du premier acte (24-25). La solidarité, une qualité justement mise en avant par Gilles Gosselin au moment d’analyser la partie : « On doit être combattif et concentré. Ce soir, ça a été le cas. J’ai rarement vu mon équipe aussi concernée ! » Cela tombe bien, ses hommes vont encore devoir faire bloc contre Orange vendredi prochain.

Clément Cadiet

SAINT-NAZAIRE – AVIGNON : 3-0

(27-25 en 32’, 25-23 en 30’, 25-23 en 31’)

800 spectateurs environ

SAINT-NAZAIRE : Tuifua 16, Reck, Hunt 12, Guyomar, Mourier 7, Falafala, Moreau, Paofai 7, Gnenegbe 1, Wilson 7, Marion 11, Libéro : Devèze.Entraîneur : Gilles Gosselin

AVIGNON : Urnaut, Talia 16, Siecker 2, Treilles, Martinez 2, Jaldou 7, Pascal 10, Bonnefoy, Saelens 6, Ragondet 3, Libéro : Lacombe. Entraîneur : José Amet