Le FC Nantes concrétise dans les arrêts de jeu

Cette rencontre face au champion de France en titre, n’était pas évidente pour des canaris battus à Rennes  et Paris. Il fallait retrouver le bon rythme! Chose faite même si la victoire allait être dans les arrêts de jeu. Le FCN a déjà connu qu’un match n’est terminé qu’au coup de sifflet de l’arbitre. 

Le FC Nantes s’est imposé au bout du temps additionnel face au champion en titre, l’AS Monaco, grâce à une frappe lourde de Lucas Lima (92′). Les Canaris reprennent leur marche en avant.

Il aura fallu attendre le bout du bout pour voir la Beaujoire exulter et célébrer un FC Nantes qui venait de signer un 5ème succès consécutif sur sa pelouse. Et face à l’un des cadors du championnat, le champion en titre, l’AS Monaco, un adversaire que les Canaris n’avaient plus battu depuis la remontée en Ligue 1 !

La libération n’interviendrait qu’au bout des 2 minutes de temps additionnel. Sur un coup franc de Diego Carlos repoussé par le mur monégasque, Lucas Lima surgissait au rebond pour une frappe puissante : 1-0 (92′). A peine le temps d’engager que la rencontre était terminée.

But Lima (92′) pour Nantes

Claudio Ranieri, entraîneur du FC Nantes
« C’était important de marquer, comme de gagner après deux défaites de suite. Face au champion, c’est un bon match. C’est un bon match. J’ai changé de système face à Monaco car Monaco aime avoir la possession et jouer entre les lignes. On a fait attention aux coups de pieds arrêtés… on a été concentrés tout le match. Mon équipe peut jouer dans tous les systèmes. On doit encore améliorer le 4-3-3 parce que Sala était souvent esseulé. Mais c’est bien. Après deux matches perdus, il était important de reconnecter le cerveau. »

FC Nantes Tatarusanu – Dubois (c), Djidji, Diego Carlos, Djidji – Rongier (Girotto, 90′), Touré, Thomasson – El Ghanassy (Iloki, 46′), Sala, Bammou (Lima, 64′) Remplaçants : Dupé, Lima, Iloki, Girotto, Moutoussamy, Nakoulma, Ngom Entraîneur : Claudio Ranieri