Les Morbihannais n’ont pas tenu la distance

Avalanche de buts au cours d’une première période où les attaques ont nettement pris le dessus sur des défenses pourtant bien en place mais il était dit que l’on assisterait à un début de rencontre où l’offensive était reine.

Ce sont les visiteurs qui tireront les premiers et fort logiquement inscriront le premier break de la rencontre, (12-14, 19’) grâce notamment à Julien Turpin et Martin Bouvard. « « En première période nos adversaires ont réussi à développer le jeu qu’ils voulaient » acquiesçait d’ailleurs Steve Berger, le coach portuaire. Les joueurs locaux ne se laisseront pourtant pas distancer et après une nouvelle égalité, (15-15, 22’), les deux formations se rendront coup pour coup pour atteindre la pause sur une nouvelle égalité, 20-20.

La première défaite d’Hennebont

La seconde période démarre comme la précédente et de nouveau les Hennebontais feront le break, (22-25, 36’). « Inconsciemment les gars étaient encore convalescents et avaient encore la gueule de bois du non match de Gien » reconnaissait après coup Steve Berger. Pourtant, petit à petit, les Portuaires desserraient l’étau et parvenait à rejoindre leurs adversaires, (26-26, 42’) avant de prendre la mesure et de faire, pour la première fois de la rencontre, à leur tour le break, (32-29,50’). « On a mis beaucoup de rythme de le match mais on n’a tenu que trois quart d’heure » regrettait Amélie Sigwart, la coache visiteuse. Le peu d’écart de la rencontre, (35-31, 57’), situe la valeur de l’adversaire qui n’avait pas encore connu la défaite. « En seconde période on fait les efforts mais en étant surtout meilleurs, on les a épuisés les empêchant de trouver des solutions offensives. On ne peut qu’être content d’avoir pris les points de la victoire devant une très belle équipe qui joue bien au handball… » Abondait Steve Berger qui sait qu’après le troisième tour de Coupe de France, récupèrera tout son monde pour aller à Granville où il faudra encore et encore sortir le grand jeu pour justifier les ambitions affichées en début de saison.

Denis Gonidec (photo Daniel Moisan)

SAINT-NAZAIRE – HENNEBONT : 36 – 33 (20-20). Arbitres : MM. Aissaoui et El Hamdaoui.

Saint-Nazaire HB : Reuille (8 arrêts dont 2 penaltys et 1 but), Martin (8 arrêts dont 1 penalty). Leleu (7), Bartheau, Gouill (1), Guignier (6 dont 2 penaltys), Roussel, Daniel, De la Bretèche J. (5), Prud’Homme (2), Arnaud (8), Cassin (6). Entraîneur. Steve Berger

Hennebont-Lochrist HB : Leroy (8 arrêts), Vincent (6 arrêts dont 1 penalty). Cutte (5), Bosson (2), Bouvard (9 dont 2 penaltys), Harmegnies (3), Kerbellec (1), Flao, Luy (4), Turpin (7 dont 1 penalty), Roperch (1), Tanneau (1). Entraîneur. Amélie Sigwart