Une première dans la douleur pour le SNVBA

A l’image de Maxime Mourier, le passeur maison, qui a terminé le match perclus de fatigue, les Nazairiens ont dû s’employer jusqu’au bout, pour enfin s’imposer sur une équipe nordiste solide et tenace.

Pour son premier match de championnat, le SNVBA savait la tâche difficile en recevant une équipe de Cambrai, qui reste une valeur sûre depuis des années dans ce championnat de Ligue B, avec un effectif stable et aussi riche que la saison passée.

Pourtant les affaires avaient bien commencé pour les maritimes, emmenés par ses nouvelles recrues Glenn Tuifua et Steven Hunt, très énergiques dans les phases offensives. En remportant les deux premiers sets, certes à chaque fois de façon très étriquée, on pensait les Nazairiens bien partis pour remporter la mise dans sa salle de Coubertin, mais c’était sans compter sur les joueurs de Denys Gabriel, qui accéléraient dès l’entame du 3ème set, à l’image d’un Paul Villard, efficace en attaque  et un Yannick Bazin toujours aussi présent à la passe et à la direction du jeu.

Les Nordistes ont craqué au Tie-break

La mauvaise entame du 4ème set des joueurs du SNVBA permettait de remettre les compteurs à zéro pour un tie-break qui s’annonçait des plus incertains.

Heureusement, à ce petit jeu, ce sont les nordistes qui craquèrent les premiers en commettant plus de fautes, notamment en service. Ainsi, les volleyeurs nazairiens pouvaient être satisfaits de cette première victoire à domicile dans un championnat qui s’annonce serré et relevé, comme le confirme Gilles Gosselin, l’éducateur maison « Nous savions que la réception de Cambrai pour notre première rencontre de championnat, ne serait pas une partie de plaisir, car c’est une équipe qui sera dans le haut du tableau en fin de championnat. Nous avons su être efficaces dès l’entame du match, mais les mauvaises entames de set au 3 et 4ème, nous ont mis à mal. Nous avons encore beaucoup de travail pour élever notre niveau de jeu, et il sera important de rester constant pour les prochains matchs. Ce soir, nous avons commis moins d’erreurs que notre adversaire, et cela permet de remporter le match sur la fin. Offensivement, c’était plutôt bon, mais nous avons manqué d’agressivité et de punch en défense et notamment au bloc. Ce fut un match laborieux de notre part, mais on retiendra la victoire face à une belle équipe de Cambrai qui sera redoutable dans ce championnat ».

Luc Boissinot

SNVBA – Cambrai : 3-2 (26/24, 28/26, 22/25, 22/25, 15/10)