Saint-Malo tombe avec les honneurs

Coupe de France. 5e tour. Saint-Malo-de-Guersac (PH) a bien résisté contre Mulsanne-Teloché (N3). Les Malouins s’inclinent de justesse et quitte la coupe de France  avec les honneurs (0-1).

« Dans l’investissement et le comportement, j’ai vu de bonnes choses ». Malgré la défaite de ses joueurs samedi soir contre Mulsanne-Teloché (N3), au 5e tour de coupe de France, Arnaud Robert préférait retenir le positif d’une rencontre où l’écart de niveau n’a que rarement sauté aux yeux.

En dehors d’un début de partie largement à l’avantage des Sarthois, récompensés par l’ouverture du score de Didier Bouanga laissé seul au second poteau (10’), Saint-Malo a longtemps fait bloc avec beaucoup de solidarité. « Nous ne retenons que la qualification face à une formation valeureuse qui a su nous faire tomber dans un vrai match de coupe », analysait Xavier Aubert, le technicien des pensionnaires de National 3.

Les deux occasions franches de Bouanga quelques minutes plus tard (15’ et 16’), entrainaient la réaction des locaux qui étaient proches de revenir dans le match sur un cafouillage après un corner. Mais Cyril Cohen-Bacri butait sur le portier adverse (34’).

Plus hauts sur le terrain, les Malouins tentaient même de prendre le jeu à leur compte en seconde période. Une intention de jeu qui coïncidait avec le changement tactique d’Arnaud Robert. Finalement, les deux formations se neutralisaient lors d’un second acte plat, sans occasion notable. « J’ai un regret car j’aurais dû changer mon schéma de jeu plus tôt », reconnaissait l’entraîneur de La Malouine. Nous sortons de ce match sans blessure ou suspension, c’est une maigre consolation. Place au championnat désormais ».

Clément Cadiet

Saint-Malo-de-Guersac (PH) – AS Mulsanne Teloché (N3) : 0-1 (0-1)

Arbitre : F. Carcouet

BUTS*. Mulsanne : Didier Bouanga (10’)