Après avoir échoué aux portes de la Fédérale 2 l’an dernier, le RC La Baule repart cette saison en Fédérale 3 avec ambition et un peu plus de sérénité. 

C’est une sympathique soirée a réuni ce vendredi 08 septembre les partenaires du RC Baulois au Pub Le Charlys. L’occasion pour les dirigeants baulois de présenter leur nouvelle équipe. Même si elle a connu peu de mouvements (voir ci-après).

Le principal changement est sans doute celui qui est intervenu à la tête du club qui avait 2 co-présidents l’an dernier avec Denis Liébault et Alexandre Camus. Le premier nommé ayant décidé de quitter le navire, le second reste seul aux commandes.

Faut-il voir là le sens du message adressé par Marie-Claude Maligne l’adjointe aux sports de la ville ? « Je me félicite de la sérénité retrouvée au sein du club, j’étais souvent réticente avec le RCB car il y avait des petites choses qui me dérangeaient » a déclaré l’élue bauloise lors de son intervention.

Une tribune en 2018 

Des relations apaisées qui riment avec d’excellentes nouvelles pour les rugbymen baulois. Dès cette saison ils vont pouvoir disposer d’un nouveau terrain synthétique pour les entraînements. Ce qui soulagera la vieille pelouse du stade des Salines pour les jours de matchs. Cela commencera d’ailleurs par du dur pour les joueurs de président Alexandre Camus avec la venue de Tours (vice-champion de France de Fédérale 3 l’an dernier) le 24 septembre. Avant cela (le 18.09) le RCB se déplacera chez les (presque) voisin du RC Saint-Sébastien Basse Goulaine.

Mais il n’y a pas que l’annonce du terrain synthétique qui est venue apporter du baume au cœur des amateurs baulois de l’ovalie. En effet, Mairie Claude Maligne a, également, promis la construction d’une tribune au stade des Salines pour 2018. Un atout indéniable dans la marche de progression du club.

Se qualifier le plus tôt possible 

Victime d’une rupture du talon d’Achille à l’entrainement, Tanguy Kerdrain qui avait quelques velléités de rechausser les crampons devra suivre ses protégés depuis le bord du terrain cette saison. Cela ne change en rien ses intentions pour ce championnat de Fédérale 3. « A la fin de saison dernière, l’idée était de conserver 80% de l’effectif et de faire un recrutement ciblé pour gagner en complémentarité, ce qui a été fait » se réjouit le coach baulois qui sera toujours entouré de Grégoire Maurin, Guillaume Covin et Ludovic Ramond. « Aujourd’hui, il y a plus de sérénité dans le club. Notre volonté est de mettre en avant le plaisir de jouer et d’entreprendre ». Ce qui n’empêche pas les ambitions ! « Notre objectif est de se qualifier le plus tôt possible pour les phases finales. Ensuite si la possibilité de monter en Fédérale 2 se présente, on la jouera à bloc. Mais ce ne sera que la conséquence du jeu qu’on mettra en place » conclut Tanguy Kerdrain. Certain que les Baulois joueront de nouveau les premiers rôles cette saison. En espérant une fin plus belle que l’an dernier.

Gilles David 

Les mouvements :

Arrivées : Takosi, Sassier et Costa (St. Nantes), Prunier (Cholet), Le Perron et Sallioux (RC Trignac), Traoré (Cote de Vermeil)

Départs : Gonzalès et Cochetta (Rennes EC), Maveatu (RC Trignac), Jutier (RU Saint-Herblain), Sevilla et Boukenouffa (Saint-Nazaire Ovalie), Palermo ( ?)