La Nationale 1 clairement envisagée !

Une fois n’est pas coutume, c’est un effectif quasiment au complet qui a repris le chemin du gymnase Henri Fogiel où Steve Berger et son adjointe, Delphine Paire leur avaient concocté un sérieux cocktail de reprise. 

« Nos cinq arrêts ou départs ont été compensés par cinq arrivées, poste pour poste » annonce d’entrée Steve Berger qui, fidèle à ses habitudes, a laissé place au footing plutôt qu’à des exercices balle en main pour cette reprise officielle.

« Même si je n’aime pas trop faire de pronostics, l’objectif de la saison est de faire aussi bien, pour ne pas dire mieux que la saison dernière qui nous a vu terminer sur la troisième marche du podium, devancé par Saint-Ouen au goal average particulier ».

De là à franchir le pas et de parler de montée en Nationale 1 est un exercice qui ne sied pas au technicien portuaire, prétextant toujours la difficulté de la Poule dans laquelle le SNHB est appelé à évoluer. « Cette saison nous héritons de la réserve du H, (NDLR. Hand Ball Club de Nantes), de celles de Chartres, de Caen et de Cesson Sévigné pour un seul promu, Hennebont  ».

Tout un programme pourrait-on dire quand on sait que du côté nantais, priorité est donnée à la montée à l’étage supérieur pour la réserve de l’équipe professionnelle qui jouit quant à elle d’un régime bien particulier. « A nous de nous montrer les plus forts, et ne jamais se départir de cet objectif, à l’image de Torcy la saison dernière qui a su tracer son chemin pour terminer à cette fameuse première place. »

Outre les cinq recrues rompues au niveau suprême de la Nationale, (voir par ailleurs), Steve Berger pourra également s’appuyer sur les ex U18, Rémi et Thomas Daniel, Simon Gouill, Orient Brianceau, Logan Marathe. « Ils seront en couveuses pendant une saison » sourit Delphine Plaire alors que ceux-ci s’entraîneront avec l’équipe fanion. « Ce sera un bien car, sans aucun doute, nous ferons certainement appel à eux un jour ou l’autre à un moment ou à un autre » conclu le coach conscient d’avoir eu les moyens de ses ambitions même si l’on peut toujours plus gourmand.

« A nous de convertir les matches nuls de la dernière saison en victoires et je pense que l’on ne devrait pas être loin du compte même si la saison est longue et parsemée d’embûches surtout avec cette étiquette de favoris que l’on ne manquera pas de nous coller à la peau. » Mais n’est-ce pas là la rançon des clubs ambitieux, le SNHB l’est et il sait qu’il a tout pour devenir grand…

Mercato. Arrêt pour certains, retour dans leur club d’origine, Alexandre Leconte, Jacques Kizonzolo, Grégoire Condom, Jean Alexandre Davignon et Felix Adde ne porteront plus les couleurs du Saint-Nazaire Hand Ball, ils seront remplacés par Félicien Martin, (gardien de but) Rodez (N1), Julien de la Bretèche (demi centre), Angers (N1), Jean-Baptiste Cassin (Pivot) L’Union près de Toulouse (N2), Ronald Halcindor (arrière) Lanester (N1) et Ludovic Guignier (ailier) Capo Limoges (N3) après avoir joué en N1.

Matches amicaux:

Samedi 19 août 19h00: Chartres / Saint Nazaire

Dimanche 20 août 15h00: Torcy / Saint Nazaire

Samedi 26 et dimanche 27 août: tournoi de Saint Nazaire avec Bouguenais, Nantes, Cesson, Chartres, Pouzauges, Territoire Charente, Segré, Saint Nazaire

Vendredi 1 Septembre 20h00: à Héric Nantes / Saint Nazaire

Denis Gonidec

LEGENDE: Les recrues nazairiennes, Félicien Martin, Jean-Baptiste Cassin, Ronald Halcindor et Ludovic Guignier, absent sur la photo, Julien de la Bretèche