Ligue B. Quart de finale retour des play-offs. Saint-Nazaire VBA bat Cambrai, 3-2  

Les Nazairiens se qualifient en demi-finale au bout de la nuit.

Vainqueurs lors de l’aller en terres nordistes (1-3), la formation de la cité portuaire se devait de bien négocier le retour dans sa salle Pierre-de-Coubertin pleine à craquer et chauffée à blanc pour l’occasion. C’est chose faite après une soirée lors de laquelle les supporters sont passés par toutes les émotions. 

« On renverse des montagnes ! » À l’issue de la qualification du SNVBA en demi-finale de play-off aux dépens de Cambrai mercredi soir (3-2), Gilles Gosselin souhaitait louer les qualités mentales de ses joueurs. « Il n’y a rien à redire dans l’attitude et dans l’engagement. Les gars ont été héroïques », entonnait le technicien avec une fierté largement perceptible.

Saint-Nazaire entamait bien le match en menant de cinq points au cœur du premier set (19-14, 18’). Irvin se montrait particulièrement dangereux et précieux à la réception. Les premières frayeurs parcouraient les rangs nazairiens quand Bazin, remarquable au service, permettait à Cambrai de sauver trois balles de set (24-20 ; 24-21 et 24-22).

Les locaux, poussés par un public en folie, arrachaient finalement le set (25-22 en 29’). Lors du second acte, ce sont les visiteurs qui effectuaient la meilleure entame (5-8, 7’). Il fallait un Coloras adroit pour recoller et prendre les devants. Le pointu offrait une balle de set d’un joli geste technique tout en finesse qui laissait la défense nordiste dans les starting blocks. Wilson se chargeait de conclure par un contre (26-24).

Cambrai revient au score

Le troisième et le quatrième set sonnaient la révolte de Cambrai qui étouffait complètement Saint-Nazaire sous l’impulsion d’un Deev performant au service. 24-26 à la fin du troisième set puis 19-25 à l’issue du quatrième, la sanction était logique pour des Bleus qui ne réagissaient que par intermittence. Gnenegbe tentait de faire respirer ses coéquipiers à l’aide de son adresse au service mais cela ne suffisait pas. Gilles Gosselin avait anticipé la chose : « On savait que ça allait être dur et que nous allions passer par des phases compliquées comme lors du troisième et du quatrième set ».

Le début du tie-break n’avait pas de quoi rassurer l’entraîneur du SNBA. Menés 1-6, ses joueurs semblaient groggy et l’excellent Bazin s’amusait en passant quasiment deux ace coup sur coup ! L’entrée de Gnenegbe faisait basculer la rencontre. Les pensionnaires du gymnase Coubertin recollaient à 11-11 puis jouaient des coudes jusqu’à un fatidique 18-17. Wilson offrait une balle de match d’un smash surpuissant et le duo Coloras-McLean assuraient le contre libérateur ! (19-17).

Saint-Nazaire affrontera Cannes ou Lyon en demi-finale le 22 avril.

Clément Cadiet   (voir photos en galerie photos)

Ligue B. Quart de finale retour des play-offs. Saint-Nazaire VBA – Cambrai Volley : 3-2 (25-22 en 29’ ; 26-24 en 31’ ; 24-26 en 30’ et 19-25 en 30’ et 19-17 en 23’).