Le skipper espagnol Didac Costa, victime d’une avarie aussitôt après le départ du Vendée Globe dimanche, était revenu au port des Sables d’Olonne. Ayant réparé son IMOCA One Planet One Ocean, suite aux dégâts occasionnés sur les systèmes électriques par une inondation, le marin s’est relancé dans la course autour du monde à 12h40 aujourd’hui. L’Espagnol a donc dû repasser la ligne (entre la cardinale Nouch Sud et un point GPS) pour enfin commencer son tour du monde. 1 134 milles le séparent de la tête de flotte, 770 milles de son concurrent le plus proche, Sébastien Destremau.